Armement : la France, supermarché de l’Arabie saoudite

François Hollande a autorisé la vente à Riyad de 455 millions d’euros d’armes, dont une grande partie pourrait être destinée à la guerre au Yémen. Récit.

 
Le ministre saoudien de la Défense Mohammed ben Salmane avec François Hollande lors d'un sommet du G20 à Hangzhou, en Chine, en septembre 2016. 
 
  Le ministre saoudien de la Défense Mohammed ben Salmane avec François Hollande lors d’un sommet du G20 à Hangzhou, en Chine, en septembre 2016.