Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Le prix ivoire 2016 prend le convoi pour la Martinique

Les lauréats  de l’édition 2016  du Prix ivoire sont connus. Leurs noms ont été dévoilés lors du diner-gala organisé à cette occasion par l’Association Akwaba Culture, le samedi dernier à l’Heden Golf hôtel d’Abidjan.

La charge est revenue au jury présidé par Werewere Linkiing, qui a du examiner minutieusement les cinq (5) ouvrages nominés qui sont : ‘‘Le fantôme de Cotonou’’ de Marcus Boni Teiga (Bénin) ; ‘‘Toutankhamon’’ (théâtre) de Kama Sywor Kamanda (RD Congo) ;  ‘‘Les voleurs de sexe’’ un polar  de Janis Otsiemi (Gabon) ; ‘‘Mon royaume pour une guitare’’ un roman de Kidi Bebey (cameroun) et ‘‘Le Convoi’’ de Marijosé Alie (Martinique).

Lire aussi : Soirée Poro music Awards 2016 : Claire Bahi quitte la salle déçue

Cette année le grand prix Ivoire a pris la direction de la Martinique. Le jury ayant décerné la palme à Marijosé Alie pour son roman (HC Edition, 2016, 400p). Journaliste, artiste chanteuse, Marijosé Alie a piqué le virus de la littérature au contact qu’elle avait avec les écrivains et notamment Aimé Césaire qu’elle a côtoyé et dont elle était si proche.

Elle s’était faite le vœu d’écrire avant de mourir. Elle l’a réussi. Son coup d’essai est devenu un coup de maître, auréolé de prix et non des moindres. Au palmarès de cette édition, il faut noter aussi qu’un prix spécial a été décerné à Kidi Bebey (cameroun) pour son roman ‘‘Mon royaume pour une guitare’’.

Le prix Ivoire pour la littérature Africaine d’Expression Francophone, est initié depuis 2008 par l’Association Akwaba Culture présidé par Mme Issabelle Kassi Fofana, pour permettre aux écrivains émergents de l’Afrique continentale et aux Afro descendants d’être sous les feux de la rampe, sur les terres africaines.

Lire aussi : Nour, le jeune ivoirien qui veut « illuminer » avec son « Afro-trap »

Cette année, Marguerite Abouet et Mbarek Beyrouk (Mauritanie) étaient les invitées spéciaux quand Marie Agathe Amoikon, DG des éditions Eburnie et Réné Yediéti, DG de la librairie entrent dans le cercle fermé des membres d’honneur d’Akwaba Culture. Ils y retrouvent MM Guillaume Soro et Maurice Bandama, deux grands défenseur du livre.

Il faut signaler que le premier cité était le parrain de la cérémonie quand le second l’honorait de sa présence effective.

2A.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires