Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

RDV à l’Ambassade : Agalawal refuse le visa et s’enfuit

Il fait son entrée en dansant au rythme de ‘‘Sogoman Sandji’’ de ‘‘Grand père’’ et s’enfuit avec le décret portant conditions à remplir pour l’obtention d’un visa dans son ‘‘Ambassade’’. Ainsi se résume, plus de 2 heures de spectacle au cours duquel Agalawal a tenu le public en haleine.
Avec des mots justes, il a fait la parodie de notre société et avec des textes bien écrits, il a brocardé nos dirigeants.

Lire aussi : Animation : La bière BOCK gagne le terrain de Petit Bassam

Quand, à l’entame nous avons vu meublé ce qui devait être le consulat dans lequel Agalawal devait délivrer les visas, nous avons tous cru que nous en aurions chacun. Des dossiers sur la Lybie, le Syrie, le Pakistan, les USA… entassés par piles, jonchaient le sol.
Tour à tour, En K2K, Joël et le Magnifique sont venu faire leur demande de visa. Si en K2K et Joël ont été chassés comme des malpropres de l’Ambassade, malgré la démonstration de leur talent fort appréciés par le public, le Magnifique a été le chouchou de l’Ambassadeur Agalawal. Mais aucun d’entre eux n’a obtenu le sésame.

Lire aussi : Le groupe Révolution chez Sony Music, après Tour 2 Garde

Malgré ses ‘‘sorties de route’’ pour démontrer lien entre le Président et le Prisonnier mais aussi révéler les conséquences des devises de nos pays sur leur existentiel…, Agalawal n’a pas manqué de rappeler à chacun : ‘‘Nos sommes là pour parler de visa, concentrons nous…’’
Ce fut un beau spectacle, composé de plusieurs tableaux, bien colorés et bien chapeautés par Digbeu Cravate. Le soutien des autres humoristes tels Adama Dahico et Decoté a rehaussé l’éclat de la fête à Agalawal.
C’est, poursuivit par sa garde rapprochée, alors qu’il lisait les conditions à remplir pour obtenir le visa dans son Ambassade, qu’Agalawal a mis fin à ce RDV.

2A

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,