Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Gagnoa : 12 villages célèbrent la cohésion sociale par le sport

Sous la coupole de M. Zohora Simplice, opérateur économique et fils de la région, le tournoi de la « Réconciliation et de la cohésion sociale » a vu la participation de 12 villages du département de Gagnoa. Pour l’initiateur, il a voulu sceller et renforcer des fils et filles de sa région autour de la personne du ministre Jean Louis Billon qu’il voit comme un rassembleur. Une personnalité qui ne fait pas de différence entre les partis politiques.

Lire aussi : Magic System démarre la caravane de dons

Accueil chaleureux réservé au parrain
C’est sous le coup de 13 heures 50 mn que le cortège du parrain de la cérémonie, le Ministre Jean Louis Billon a fait son entrée dans le village de Yopohué. Toute la population tout âge et sexe confondus, s’est déplacée nombreuse pour lui réserver un accueil en liesse. Puis, dans une ambiance festive colorée de danses, fanfare et d’applaudissements, la délégation s’est rendue à la résidence d’un cadre du village. Après les civilités, le parrain et les chefs du département de Gagnoa, des représentants des femmes et de jeunes ont échangé.

Lire aussi : Festival des Grillades 22h40 : la Beynomania s’installe

Échanges entre le parrain et ses hôtes
Souhaitant la bienvenue au parrain, le porte de M. Dago Dagui Joseph, chef central de Gagnoa, a exprimé la joie et surtout la reconnaissance du peuple du Gôh au parrain qui a accepté de se placer jusqu’à eux pour la consolidation de l’union et de la fraternité, depuis la crise post-électorale. A son tour, le ministre Billon s’est dit touché par l’accueil fraternel qui lui a toujours été réservé dans ledit département, même du temps de l’ex président ivoirien, Laurent Gbagbo, fils de la région, incarcéré à la Haye pour crime de guerre contre l’humanité.

Lire aussi : Arafat Dj veut mettre Odienné sur un pied

Jean Louis Billon, un Bagnon
Avec qui il a toujours eu des rapports fraternels. Il reviendra sur cette anecdote de Kahigbe Digbeu qui a suscité des réactions fraternelles. L’occasion lui sera donnée pour savoir du porte-parole des chefs que Kahigbe veut en réalité dire Bagnon, homme beau en langue Bété.

« Vous pouvez me voir comme un fils, un allié, un avocat. »
Après cette révélation qui a fait sourire l’assistance, Kahigbe Digbeu, en faisant allusion à leurs fils Laurent Gbagbo et Blé Goudé, a rassuré ses hôtes à leur livrant un message de rassembleur : « C’est ensemble que nous allons construire ce pays. Ce n’est donc pas normal que tous les enfants ne puissent être-là. Vous pouvez me voir comme un fils, un allié, un avocat pour œuvrer dans ce sens. » A-t-il lancé. L’assistance n’a pas hésité de donner un applaudissement nourri.

Lire aussi : Festival des Grillades : Le choc émotionnel !

Don et chaise et d’enveloppes
Après les échanges fraternels, les chefs ont tenu à immortaliser cette rencontre. Par ailleurs, ils ont offert une chaise au Ministre Jean Louis Billon. Sur le siège, on lit ceci : « M. Jean Louis Billon que Dieu vous bénisse ». A son tour, le parrain a fait don de 3 millions de F CFA, partagés en trois parties égales entre chefs du département, femmes et les jeunes.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires