Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Finale Miss Universités Burkina : Aïda, la nouvelle reine du Faso

La nouvelle reine de la beauté burkinabè se nomme Ouédraogo Aïda. Agée de 19ans et étudiante en 1ère année de Communication dans une université privée de Ouaga, Mlle Aïda a été élue dans la soirée du 7 avril dernier, Miss Universités Burkina 2018. Elle est donc la nouvelle reine de la beauté du Burkina du fait de l’audience inégalable de ce concours de beauté au pays des ‘’hommes intègres’’. A la salle des fêtes de ‘’Ouaga 2000’’ qui a accueilli la 16e édition de ce concours de beauté, personne ne voulait pas se faire compter l’événement. Le peuple burkinabè et en particulier les Ouagalais et Ouagalaises sortis massivement. Une forte affluence qui a rendu exigu l’espace.

Lire aussi : Mode: Une bonne nouvelle pour les créateurs de Mode de Côte d’Ivoire

Trépignant d’impatience, les spectateurs explosent de joie à l’apparition des candidates sur le T dressé pour l’occasion. La fête de la beauté peut alors démarrer sous la conduite de l’animateur Alino. Les 20 candidates venues de diverses universités du Burkina s’affrontent ainsi à travers plusieurs passages en diverses tenues. La tradition locale est valorisée. Chaque candidate se présente au public dans sa langue natale. Et défile dans une tenue traditionnelle mettant en valeur la culture burkinabè.

Des passages très appréciés par les spectateurs qui ovationnent à tout rompre les candidates. Ce passage préliminaire fait suite au grand tri appelé ‘’Titanic’’ où dix candidates sont éliminées. Les 10 autres poursuivent le challenge à travers d’autres passages en tenues de ville et un message sur le thème :  » Jeunesse Africaine et Emigration ». Toutes des étudiantes, les candidates n’ont aucun mal à séduire le public avec des messages poignants, plein de sens. Ce qui a donné un cachet particulier à ce concours de beauté.

Lire aussi : Mode / Cet artiste Américain qui fait la promo du pagne africain

Le podium est ensuite cédé aux artistes : se succèdent tour à tour la chanteuse Reniss du Cameroun avec son fameux titre « Sauce » au succès désormais continental ; Awa Boussime, Abibou Sawadogo, la slameuse Malika, Euniss et plusieurs autres chauffent à blanc la salle des fêtes de Ouaga 2000. Au terme des autres passages sur le T, c’est Mlle Ouadraogo Aïda qui repart avec la couronne de la beauté du pays des hommes intègres ainsi que la somme de 3millions de francs CFA…

Elle est suivie de Mlle Seck Anassiratou candidate N°7 classée de 1ère dauphine et de Mlle Tanou Nadège 2e dauphine qui ont respectivement reçu 750 mille Cfa et 500mille Cfa de la part du promoteur. De nombreux autres lots offerts par les partenaires et sponsor de ce concours. Une très belle fête de la beauté et de la culture qui a réjoui le peuple de Ouaga.

Par Athanase Konan

Commentaires

Commentaires