Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Mode/ Aïda Ouédraogo lance sa première collection de prêt à porter

Lorsqu’on a porté les vêtements des plus grands créateurs de mode Africains, défilé sur les plus grands podiums 20 ans durant, on finit forcement par être piqué par le virus de la créativité. C’est le cas d’Aïda Ouédraogo, ancien mannequin ivoirien qui a décidé de lancer officiellement sa ligne de prêt à porter homme et femme, baptisé, ORA style.
Ce jeudi 29 décembre 2016, au sein du restaurent l’Assiette d’Afrique situé dans la commune du plateau, la nouvelle créatrice de mode a présenté ses vêtements au cours d’un défilé de mode.

Lire aussi : Mode : Ciss St Moïse et Fatim Sydney désormais ensemble

Aida Ouédraogo n’est pas venu à la mode sur un coup de tête. Ce domaine, elle l’a étudié et le connais. Passionnée par l’industrie du textile, elle se forme à IBA Abidjan, une école de couture, de 1996 à 1998. Son module phare, le mannequinat. Après ses deux années, elle se spécialise en stylisme à American Beauty où elle approfondit ses connaissances en la matière. Mais à la fin de sa formation, Aida n’entame pas une carrière de styliste. Grace à une plastique irréprochable, elle devient mannequin.

De 1996 à 2013, elle fait le tour du monde en participant à de nombreux défilés. Elle réussit à se faire un nom dans la fashion sphère Africaine. Puis, influencée par Patheo et Alain Niava, elle revient finalement à sa première passion, le stylisme. En 2008, elle ouvre une boutique de prêt à porter, mais c’est finalement en 2015 que nait l’idée de la collection. Des mois plus tard, ORA Style by Aïda.O, nait.

Lire aussi : Mode: « Moses By Style » et son « Sanga-Wili » dans la rue

Tout le monde s’habille chez Aïda

Ce Jeudi en présence de ses deux mentors, Pathéo, Alain Niava, ses parents, des personnalités de la mode ivoirienne, elle a officiellement présentée sa marque. Sur le T dressé pour l’occasion dans ce restaurent, une vingtaine de vêtements uniques et originaux ont été porté par les mannequins, hommes et femmes.Tout comme son « père » Pathéo, Aïda Ouédraogo s’inspire du textile Africain. Ses matières de prédilections pour les tenues dames sont la mousseline, le organza, le pagne imprimé, les paillètes, le strass, le pagne tissé du Burkina, et le pagne tissé en provenance du centre de la Côte d’Ivoire, le pagne dit Baoulé.
Pour les hommes, le pagne tissé, le lin, et le pagne imprimé.

Lire aussi : Nos stars en mode Retro sur Abidjanshow.com

« Aida c’est l’avenir de la mode ivoirienne »

Les chemises, robes de soirées, de cocktails… présentées par la styliste ont été appréciées de tous. Selon, Fatim Sidimé, ancien mannequin ivoirien, Présidente du réseau des Agence de mannequin de Côte-d’Ivoire, c’est un début prometteur pour Aïda :

« Je suis fière d’elle. Elle fait de très belles choses. C’est beau et réaliste pour du prêt à porter ».
Quant à Patheo, il est plus que convaincu par le travail de sa « fille » : « Son travail est très bien fait. Les finitions, rien à dire. Aida, c’est le futur ».

LD

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,