Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Concert Dezy Champion : Les trois grands moments

S’il y a un événement qui a marqué l’actualité culturelle en Côte d’Ivoire le week-end dernier, c’est bien le concert de célébration des 20 ans de carrière de l’artiste zouglou Dezy Champion. Défini comme étant le jubilé de l’artiste qui se consacre désormais à l’évangile, cette grande messe qui a eu lieu le samedi 1 avril dernier au palais de la culture de Treichville, a connu trois temps forts pleins de sens ont marqué ce concert riche en sons et en émotions.

Lire aussi : Coupé Décalé : Les dessous de la guerre qui oppose Arafat Dj à Bebi Philip

L’entrée en scène de Dezy Champion avec ses trois enfants

Il est exactement 20 heures, lorsque Guinon Désiré Claver, de son nom à l’Etat civil, alias Dezy Champion, fait sa montée sur le podium de la salle Anoumabo du Palais de la Culture de Treichville en compagnie de ses trois enfants. Un acte plein de sens qui rappelle avant tout que l’homme est un père et rend grâce à Dieu de lui avoir accordé ce bonheur.

La présence de toute la famille Zouglou aux côtés de Dezy Champion

Le Zouglou, en plus d’être une musique, est un esprit. Il y a plusieurs années que les artistes Zouglou se connaissent, et se soutiennent, chaque fois que l’occasion se présente. Ce concert revêtait un caractère particulier, car il s’agissait de l’un des leurs qui a décidé de se consacrer désormais à autre chose que la musique. Annoncer l’Evangile.

Plusieurs stars du Zouglou ont marqué de leur présence ce grand événement qui marque un tournant de la vie de l’artiste Dezy Champion. Yodé et Siro, Soum Bill, Petit Denis, Yabongo Lova, les Leaders… Ainsi, la famille Zouglou et plusieurs autres artistes d’autres genres musicaux, ont voulu dire merci à Dezy Champion pour ses efforts pour la promotion et la valorisation de la culture ivoirienne.

Lire aussi : Coupé Décalé : Les dessous de la guerre qui oppose Arafat Dj à Bebi Philip

Les bénédictions de l’Archevêque Guy Vincent Kodja

Pour rien au monde, il n’a voulu manquer cette grand’messe en l’honneur de celui qui est son fils. Peu avant la montée sur scène de l’artiste, l’Archevêque Guy Vincent Kodja a fait son entrée au sein de la salle Anoumabo. Installé aux premiers rangs, l’homme ne s’est pas empêché de danser et de rendre gloire à Dieu pour ses bienfaits dans la vie de Dezy Champion, son ‘‘petit’’. L’émotion était à son comble lorsque l’homme de Dieu a fait sa montée sur le podium aux cotés de l’artiste. Après avoir procuré de bons conseils et des bénédictions, l’Archevêque et Dezy Champion interprètent un titre en duo avec la vedette du jour, après avoir obtenu l’autorisation du public.

« Je tiens à remercier l’Archevêque Guy Vincent Kodja qui m’a aidé à ouvrir mon temple afin que je puisse servir Dieu. Merci papa. » A confié Dezy Champion.

KOKOA S (Stagiaire)

Commentaires

Commentaires