Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Le maquis de Yabongo Lova fermé : les raisons !

Ouvert depuis quelques mois, le maquis la FAC sis à Yopougon Sideci-Lem de l’artiste Zouglou Yabongo Lova est devenu le point de rendez-vous des noceurs friands de live chaque vendredi. Vu l’affluence dans son espace destiné uniquement à la musique live, l’artiste est passé à la vitesse supérieure avec un programme bien garni pour les semaines suivantes.

Lire aussi : People : L’autre passion de Wilfried Zaha

Cela, compte-tenu de sa clientèle qui devenait de plus en plus exigeante. Au moment où l’artiste et son staff s’apprêtaient à sabrer le succès car la FAC a ravi la côte de popularité à tous les autres espaces s’adonnant au live tous les vendredis dans la commune de Yopougon, ils sont interpelés. Alors que c’est un espace destiné au live, on leur demande de jouer désormais la musique en fond sonore. Freinés dans leur élan, ils ont été contraints de fermer la Faculté du Zouglou le vendredi 18 août dernier. C’est la mort dans l’âme que Momo Dinero, le manager de l’artiste a été obligé de refuser la clientèle qui se bousculait et fermer les lieux pour éviter tout désagrément.

Lire aussi : People : L’autre passion de Wilfried Zaha

Cette fermeture serait en effet due à une plainte pilotée par 4 personnes dont un corps habillé. C’est ce dernier qui aurait tout orchestré parce que le maquis de Yabongo serait source d’un grand vacarme dans le quartier et d’autres maux collatéraux. La plainte aurait été jugée poignante et recevable par les autorités compétentes dont le service technique de la mairie de Yopougon. Ne pouvant donc pas pratiquer leur activité selon les conditions en vigueur actuellement, Yabongo a décidé de faire un break. Il réfléchirait donc avec ses amis pour trouver un consensus avec les plaignants et les autorités municipales pour le retour de la Faculté du Zouglou à Yopougon Sideci-Lem.

Par A.K

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,