Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Claude Tamo: Un grand homme, Une histoire épique…

D’origine ivoiro-camerounaise, Jean Claude Tamo tfreste un homme qui a marqué la télévision Ivoirienne.
Illustre animateur et initiateur de certains programmes télévisés, c’est aussi un émérite consultant en communication, formateur en producteurs médias, qui a d’ailleurs formé de grands visages de la télévision Ivoirienne.

Son histoire retracée en quelques dates…

L’homme voit le jour le 17 mars de l’année 1957 à Abidjan Treichville d’un père camerounais Bamiléké et d’une mère ivoirienne d’ethnie Baoulé.

Très jeune, il vient à Abidjan, d’où il passe une partie de son cursus scolaire.
Après l’obtention d’un bac littéraire A4, le jeune Tamo, amoureux de théâtre, cinéma, art entreprend de s’inscrire à l’INA ( Institut National des Arts ), actuel INSAAC, comme auditeur libre.

1981: Cette année sonne pour Claude, le début d’une aventure inoubliable.
Son grain vocal si particulier retentit divinement bien à l’oreille d’un grand journaliste de l’époque feu Pierre Ignace Tressia.

Pour ce dernier, ne pas exploiter ce « diamant brut » serait une erreur regrettable. Il présente donc ce jeune homme au chef des programmes de la radio Côte d’Ivoire .

Lire aussi : Portrait / Dans l’univers du génie de Voodoo Group

Son talent se décuple, fait mouche. Mais quelques mois plus tard, il décide de voguer vers d’autres cieux histoire de se perfectionner davantage.

Des années 1985 à 1986, il brille remarquablement sur des radios telles que RFI avec une émission phare « cinéma d’ici, cinéma d’ailleurs » d’où il effectue des piges pour Fraternité Matin, Bingo et Amina.

1988: Cette année là, fort de quelques années d’expérience, il revient à Abidjan.
Le 03 Octobre de cette même année, il lance la première grille de programmes de la RTI édition 1988.

Animateur culte de l’émission télévisée « midi première », lors de ses passages suivis admirativement par la population ivoirienne, se conjuguent verbe, charisme, élégance.

Son aisance indéniable vient confirmer sa vocation.

À travers des émissions comme passionnément, place des arts, le bon vieux temps, star karaoké (dont il est le concepteur ), il berce le quotidien de milliers de personnes.

Il gratifie les téléspectateurs de sa présence à l’écran pendant plus de onze années, avant de le quitter héroïquement en 2004, pour se lancer dans une autre aventure, certainement plus trépidante pour lui.

Claude Tamo sous cinq facettes…

Fonceur: Jean Claude fait partie de cette catégorie de personnes qui ne reculent devant rien, enjambant avec détermination les obstacles pouvant se tenir sur sa route.
Les challenges, ça le connait.
Il a toujours sû qu’il lui fallait foncer tête baissée pour réaliser ses rêves et prendre possession de ce qui devait lui revenir de droit.

Lire aussi : Barbara Kanam : Portrait de « l’ African Diva » l’une des plus voix du continent

Passionné : Son amour pour l’audiovisuel, communicatif, se laissait transparaître sur l’écran ; Ce qui lui a valu de recevoir de belles promotions le long de sa carrière, passant de responsable de la cellule des émissions spéciales à chef de production de la 1ere chaîne, pour ne citer que ces distinctions.

Créatif : Amoureux de l’innovation, il a été par exemple l’initiateur du premier concours révélateur de talents vocaux ivoirien Star Karaoké en 2003.
Egalement producteur de belles œuvres télévisuelles telles que « passionnément », « place des arts », « le bon vieux temps »… Il a sû faire montre de son talent et son esprit hautement créatif.

« Éternel insatisfait »: Grand perfectionniste, le qualifier d’éternel insatisfait n’est pas un abus. Son goût prononcé pour les choses bien faites l’a toujours poussé à constamment repousser ses limites, creuser, forer en lui pour trouver de nouvelles idées, se sublimer, donner de lui sa plus belle version.

Lire aussi : Portrait : Hawa Boussim, de femme de ménage à une star internationale

Communicateur averti: Enseignant parallèlement depuis 1994, la star de l’audiovisuel a formé et suivi de grands personnages de la télé à l’instar de Marcellin Govoei, Fatou Fofana Camara ,Marieme Touré.
Conseiller en communication depuis 1993 du consul honoraire de la Côte d’Ivoire au Bénin, c’est un fin stratège et communicateur, qui administre son savoir à de nombreux étudiants d’établissements divers.

Nous pourrions aligner dix pages de mots fournis pour définir cet homme que celles ci ne suffiraient pas.
Retenons juste qu’il est l’une de ces rares personnes dont l’empreinte demeure à vie…

Carole G

Commentaires

Commentaires