Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Rebondissement à Bloléquin : Le gendarme tué n’est pas le tireur

Il y a un rebondissement de taille dans la situation à Bloléquin. Selon plusieurs sources qui se veulent formelles et catégoriques, le gendarme tué par la foule n’est pas l’auteur du coup de feu qui a causé la mort du motocycliste. Aux dires des personnes présentes au moment du drame, c’est plutôt un autre élément qui a ouvert le feu sur le motocycliste. Et comme ce dernier après son forfait, a pris la fuite, son jeune collègue a simplement voulu calmer le jeu.

Lire aussi : Trouble: Après Bloléquin, Djèbonoua en ébullition

C’est alors que la situation a dégénéré et l’effet de groupe faisant, le drame s’est produit. Certains témoins n’excluent pas le fait que des personnes dans la foule agressive vis-à-vis du gendarme aient voulu lui prendre son arme. C’est donc dans cette agitation empirée par la mort du motocycliste que le drame est arrivé de façon forcément incontrôlable. Dans leur furie et leur folie meurtrière, les lyncheurs n’ont pu se contenir et sont allés d’abord incendier le poste de gendarmerie, avant de s’en prendre aux domiciles des différentes autorités : le Sous-préfet, le Secrétaire Général de la Préfecture et le Préfet.

Lire aussi : Bloléquin à feu et à sang, un gendarme tué

Si cette version des faits que nous tenons de plusieurs témoins et de frères d’armes du décédé qui ont requis l’anonymat venait à être confirmée par les autorités, ce serait vraiment dommage qu’un tel drame survienne suite à une erreur… Nous y reviendrons !

Bakou Le First

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,