Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Zimbabwe : La femme de Mugabé demande le divorce

Grace Mugabe ne veut plus de son mariage. Après avoir perdu le pouvoir, Robert Mugabe doit apprendre à vivre seul. Son épouse, Grace, n’a pas l’intention de continuer l’aventure de couple. Selon des sources proches de la famille, Grace Mugabe n’a pas digéré la démission de son époux : ”Elle a été très bouleversée après que son mari ait abandonné le pouvoir à son vice-président évincé”. En initiant une procédure de divorce, elle entend se prémunir de situations déshonorantes pouvant l’affecter du fait de son lien matrimonial avec Robert Mugabé.

Lire aussi : Mode : les 10 ans Isabelle Moreno dans l’univers de la mode célébré

Grace Mugabe, connue pour son goût prononcé pour le luxe, est présentée comme celle qui coula son époux. L’ancienne secrétaire de Robert Mugabe devient première dame du Zimbabwe en 1996, après le décès de Sally Mugabe (1992), ex-épouse de l’ancien homme fort d’Harare. Ancienne dactylographe, elle apparaît en politique à partir de 2012. Elle est à la tête de la section féminine de l’Union nationale africaine du Zimbabwe – Front Patriotique.

Lire aussi : Concert au Bataclan : Nicaise Kouaho félicite Arafat

Elle est surnommée « Gucci Grace », en référence à la marque de luxe italienne, « Disgrâce », à cause de ses propos virulents et de son comportement dépensier, « la première acheteuse » ou encore « Lady Gaga », souvent décrite comme « la femme la plus détestée du Zimbabwe » et qui aurait profité du cancer de sa prédécesseure pour devenir Première dame En 2017, accusée d’avoir frappé un mannequin à Johannesburg, elle obtient l’asile diplomatique afin d’échapper à la police sud-africaine. Elle a également défiguré un photographe britannique à Hong-Kong.

Mp

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,