Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Mondial 2018 : Après Aristide Bancé, le Burkina réagit… avant l’Afrique du Sud et Cap Vert

La décision de la FIFA, qui a annoncé que le match éliminatoire au Mondial 2018 entre l’Afrique du Sud et le Sénégal (2-1) doit être rejoué, fait couler beaucoup d’encre. L’Afrique du Sud ne comprend pas la décision de la FIFA de faire rejouer le match contre le Sénégal, comptant pour les éliminatoires du Mondial 2018. Même si elles ne savent pas encore comment elles vont répliquer, les autorités sud-africaines sont bien décidées à faire annuler la décision de la FIFA. Le Cap Vert qui est co-leader de cette poule D en compagnie du Burkina Faso, pourraient également ne pas en rester là. Surtout que les Lions de la Teranga du Sénégal les dépasseraient en cas de succès…

Lire aussi : eSport : Un festival du jeu vidéo voit le jour à Abidjan

Pour l’heure, c’est le Burkina Faso qui monte au créneau après la réaction de son attaquant Aristide Bancé.
‘‘Suite à cette notification, la Commission des affaires juridiques de la Fédération Burkinabè de Football est en ce moment en train d’analyser la suite à donner à cette décision’’, indique la Fédération Burkinabè (FBF) dans un communiqué.

Lire aussi : Festival des grillades : Attention à la sécurité !

Quant à Paulo Duarté, cette décision n’est pas innocente. ‘‘Cela m’inquiète honnêtement, avoue le sélectionneur des Etalons. Pourquoi la décision sort après nos matches contre le Sénégal ? (0-0 à Dakar ; 2-2 à Ouagadougou). Avant de nous rencontrer, le Sénégal avait son destin en main et ne dépendait que de lui-même…’’. Le portugais va plus loin, toujours au micro de RFI : ‘‘On va discuter cette décision devant le TAS, ou devant la FIFA’’, a-t-il déclaré. Comme on le voit, cette affaire est loin d’être terminée…

2A

Commentaires

Commentaires