Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

2e édition du Festival « Les Goûters de Mon Enfance » : Le « Festi GMEF » se positionne dans les mœurs des Ivoiriens

Les samedis 23 et dimanche 24 novembre derniers, s’est tenue à l’espace lagunaire du Palais de la culture, la 2e édition du « Festival Les Goûters de Mon Enfance ». Et c’était magnifique ! Une réussite qui conforte la promotrice face à la récurrente interrogation : « Donc Cré-cré, Gbofloto, Tra-tra, Gnomi, Jaune-jaune, Aller-retour… y’a son festival aussi ? ».

Une édition qui démontre que GMF commence à rentrer dans les habitudes culturelles et festives des Ivoiriens. Car l’on a vu défiler pendant ces deux jours au palais de la culture, de nombreuses personnalités et cadres du pays, ainsi que de nombreuses familles. Les parents, nostalgiques, en ont profité pour faire découvrir à leurs enfants ces nombreux Goûters qui ont marqué leur enfance.

Lire aussi : « Festival les Goûters de mon enfance » : Les qualités nutritionnelles des goûters locaux démontrées par des experts lors d’un symposium

Le maire de la commune de Treichville, représenté, les ministres du Tourisme, de la Culture, du Tourisme, de la Femme et de l’enfant, l’UNESCO, le parrain et maire de la commune de Sikensi et bien d’autres étaient présents à l’ouverture.

Le représentant de la commune-hôte a salué les objectifs nobles d’un événement qui matérialise de façon concrète « l’esprit de partage et de cohésion ». Ce qui augure d’un bel esprit qui gravite autour de ces mets, selon Mme la Commissaire Générale du « Festi GMEF », Tatiana Bombo, qui a, en outre, relevé que cette édition axée sur le thème des « alliances interethniques » contribue à la cohésion sociale et au vivre ensemble.

Satisfaction partagée par le représentant du ministre de la Culture, M. Sekongo Félicien, au nom de son mandant le ministre Maurice Kouakou Bandaman. Il a félicité Mme Bombo d’avoir matérialisé son rêve, mais aussi d’avoir protégé son projet à l’OAPI et au Burida.

Lire aussi : 2e édition du «Festival les Goûters de Mon Enfance» : Les alliances interethniques au menu

La cérémonie d’ouverture s’est soldée par des remises de diplômes aux pionnières et leurs relèves dans ce domaine.

Les deux jours qui ont suivi ont été consacrés à la foire aux « Goûters de Mon Enfance » avec tout les mets qui ont permis à chacun de revisiter cette époque de sa vie selon sa région, dans le village gastronomique ouvert pour la circonstance. Les enfants venus de l’Orphelinat garçons de Bingerville, du village SOS d’Abobo et autres centres d’accueil grâce à la marraine et Présidente de l’Ong « Children Of Africa » de la Première dame Mme Dominique Ouattara, ont profité au maximum des découvertes culinaires à travers les différents Goûters exposés et en vente.

Des danses du terroir telles que le « Tématé », « Le Balafon »… , et de la musique urbaine et moderne présente avec de nombreux artistes tels que « Les Leaders », « Lunic »…ont agrémenté l’événement dont l’animation était l’affaire de Marcelin Govoei pour les cérémonies officielles et Marcelin Attissony pour les spectacles.

Par A.K

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,