Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

3 choses à savoir sur le phénomène de la femme fontaine…

Par définition, une femme fontaine est celle qui , au cours d’un rapport sexuel, libère (avant ou pendant l’orgasme) une quantité importante de liquide au niveau de l’entrejambe( cette quantité peut parfois aller jusqu’à 300 ml, selon des spécialistes).

Les sécrétions de la femme fontaine émanent de la vessie d’où l’expulsion d’un jet conséquent (à ne pas confondre avec l’éjaculat féminin qui lui prend sa source à partir de la prostate de la femme ).

Lire aussi : Lutte contre le cancer du sein – Les médias se mobilisent

Le liquide expulsé lors du phénomène de femmes fontaines est donc produit par les reins, il vient de la vessie et sort via l’urètre. L’on distingue, à ce jour, deux types de femme fontaine : l’autonome et la dépendante. La dépendante est « dépendante » de la pression, le plus souvent digitale, que va exercer son partenaire en appuyant sur le point G (qui provoque du plaisir) et donc sur le col vésical (qui entraîne l’écoulement du liquide).

Quant à l’autonome, elle est « fontaine » dans toutes les circonstances, à partir du moment où elle a un orgasme.

Toutes les femmes sont-elles des fontaines?

Qu’est ce qui occasionne ce phénomène ? Nous avons dégagé trois points pour vous aider à mieux cerner ce phénomène particulier :

1. Toutes les femmes peuvent être des « fontaines »
Selon des spécialistes de la question, le phénomène « fontaine » n’est pas réservé à un type précis de femmes. Toutes le sont potentiellement. Le Dr Samuel Salama (expert du genre), par exemple, affirme que toutes les femmes sont des fontaines qui s’ignorent. Cependant, une minorité de femmes l’expérimentent : 6 à 36 % des femmes, selon les études.

Lire aussi : La femme de Black M, Léa Djadja, a accouché…

2. Lien entre « lâcher prise » et fontaine…
Être une femme fontaine n’est pas une nature définitive. Certaines le découvrent dès le premier rapport sexuel, d’autres bien plus tard. Pour certaines, cette expulsion se produira à chaque orgasme et pour d’autres, c’est un fait plutôt occasionnel. La femme fontaine peut être n’importe quelle femme et il n’existe pas un profil particulier. La science a d’ailleurs du mal à expliquer comment se produit ce phénomène. Seul fait commun aux différents témoignages et expériences : il faut un grand lâcher prise de la part de la femme pour atteindre cet état, en clair il s’agit d’un abandon total à l’être aimé.

Lire aussi : Baba (fils d’Aicha Koné) réagit aux rumeurs d’empoisonnement et de décès sur sa mère

3. Il existe des exercices pour favoriser la réaction de la « fontaine »
Il est possible de contrôler le phénomène fontaine en ayant recours à certains exercices pratiques.
Le livre « Femmes fontaines & éjaculation féminine: mythes, controverses et réalités », des auteurs Samuel Salama et Pierre Desvaux, comporte ainsi un chapitre d’exercices pratiques pour apprendre à faire jaillir la source de ce plaisir si particulier.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires