Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Léa Botti Kanga: (Galeriste Antiquaire): Plus qu’une passion

Pour Léa Botti Kanga, une passionnée des arts antiques de nationalité ivoirienne, « Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer. L’art s’en charge ». Et cette citation, cette mère de famille épanouie, voyageuse dans l’âme, a faite sienne. C’est d’ailleurs à travers celle-ci qu’elle vous plonge dans son art univers. Léa Botti est une véritable passionnée de l’art et en particulier pour la galerie antique. Elle nourrit dès son plus jeune âge à San-Pedro où elle est née, une passion très poussée pour l’art. Mais ses études la conduisent dans le domaine de la chaudronnerie et la soudure où elle fait des études supérieures.

Lire aussi : Finale Miss Université 2018 : 20 candidates pour la couronne

Bien que destinée à une belle carrière dans ce domaine, elle plaque tout et se lance à la recherche des objets d’art et antiquité. Dans cette quête de réalisation de sa passion, Léa Botti Kangha d’Abidjan, parcourt Johannesburg, Paris, Casablanca, Madrid, Naïrobi et Lagos. Galeriste Antiquaire confirmé désormais, elle ajoute d’autres cordes à sa passion en tant que décoratrice d’intérieure.

Lire aussi : In memoriam: Martin Luther King, un visionnaire parti trop tôt

Elle a d’ailleurs ouvert deux temples pour les férus de pièces rares à Abidjan aux Deux Plateaux Vallons. Des galeries très spéciales qu’elle a baptisé « Couleurs Zulu ». Certaine de la qualité de ce qu’elle propose, Léa est certaine que ses œuvres des galerie « Couleurs Zulu » vous fascineront à coup sûr par la densité des tableaux, vases, masques, lampe et autres accessoires de très belle facture.

Par A.K

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,