Accusations de plagiat: Apple et Samsung enterrent la hache de guerre

C’est la fin d’une querelle juridique vieille de sept ans autour d’accusations de plagiat de l’Iphone d’Apple contre Samsung. Apple a annoncé, mercredi 27 juin, avoir conclu un accord à l’amiable avec Samsung.

Avec notre correspondant à San FranciscoEric de Salve

media
Le feuilleton a débuté en 2011 lorsqu’Apple a accusé son rival de copier son produit phare, l’Iphone.

Après sept ans de bras de fer, la bataille des brevets entre les deux géants du smartphones’est finalement soldée sans vainqueur ni perdant et en dehors des tribunaux. Ce mercredi, les deux parties ont informé la justice américaine de la conclusion d’un règlement à l’amiable de leur litige portant sur des accusations de plagiat de l’Iphone par Samsung.

Cet accord fait suite à la dernière étape de cette longue saga judicaire : la condamnation suspendue par l’appel du sud-coréen en mai dernier à 539 millions de dollars pour avoir copié des caractéristiques brevetées de l’Iphone, notamment sa forme arrondie et les icones de son écran d’accueil.

Le feuilleton commence en 2011 lorsqu’Apple accuse son rival de copier de façon « servile »  son produit phare. Par deux fois, Samsung est condamné, par deux fois la société fait appel jusqu’à la Cour suprême.

Accord secret

Les deux rivaux, qui représentent à eux seuls un tiers du marché mondial du smartphone, ont refusé de commenter leur accord dont le montant et le contenu sont tenus secrets. Apple s’est contenté de renvoyer à son communiqué de mai dernier dans lequel la société californienne assure que cette bataille dépasse le simple enjeu financier mais concerne surtout la protection de l’innovation.

Rfi.fr