Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Accusé d’avoir détourné 5 millions des artistes, le président Dekiss clarifie tout

La crise dans le milieu des artistes de la diaspora est encore vivace dans les mémoires relativement à l’accusation des artistes qui accusant le président du MODAIRE, Saint Dekiss d’avoir détourné de l’argent à lui remis par une autorité politique au nom de l’association.

Lire aussi : Skelly Inhumé dans l’indifférence totale – Des ivoiriens dénoncent le manque de solidarité des artistes

L’initiative s’inscrivait dans les gestes d’accompagnement des artistes éprouvés par la pandémie à coronavirus.

Dans la foulée, Bloco avait été radié du bureau du MODAIRE (ndlr Mouvement des Artistes Ivoiriens de la Diaspora en Europe). Qu’en était-il réellement ? Actuellement à Abidjan, Saint Dekiss a accepté de faire la lumière :

‘’…l’artiste Bloco malheureusement a été radié du bureau du MODAIRE pour des raisons d’allégations, diffamations et autres…quand quelqu’un construit son image pendant 35 ans, on ne le salit pas bêtement parce qu’on fait du buzz sur les réseaux sociaux et quand on est dans un pays développé comme la France, d’ailleurs la Côte d’Ivoire rentre dedans aussi, on prend ses dispositions, donc j’ai pris les dispositions qu’il fallait…’’.

Lire aussi : 4ème édition prix Pierre Castel – Les lauréats ont reçu leurs récompenses

Cette mise au point faite, le président Dekiss a bien voulu en revenir à l’utilisation qui a été faite de la fameuse somme de 4000 euros du mécène Diaby Lanciné :

‘’…je prends la somme, les membres du bureau sont consultés…on fait un compte rendu sur les réseaux sociaux, on informe tout le monde, on a 4000 euros….quand on a fait la répartition de tous ces 300 artistes, chacun a eu 8.80 euros…’’, une quote-part bien dérisoire au regard des besoins de l’époque. Signalons que selon le président Dekiss, une partie de ces fonds (qui était très loin des 5 millions annoncés par ses détracteurs) a servi à l’achat des masques, des produits d’hygiène pour respecter les mesures barrières anti-covid.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires