Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Accusé d’avoir refusé de partager les gains de l’album ‘’gboklo koffi’’ avec ses amis de groupe, Didier Bilé répond

On ne peut parler de zouglou sans évoquer le nom de Didier Bilé, un jeune homme qui, à la fin de l’année 0990 sort un album, ‘’gboklo koffi’’ dont la chanson éponyme est jusqu’à présent considérée comme un classique de ce genre musical. Formalisé à travers le groupe ”les Parents du campus Ambiance’’, le succès sera tout de suite fulgurant ici en Côte d’Ivoire et dans plusieurs pays d’Afrique et d’Europe.

Lire aussi : Nigeria : Après avoir présenté ses 6 femmes enceintes, Pretty Mike revient avec 6 bébés et 6 baby-sitters

Au milieu des années 90, Didier Bilé s’envole pour la France mais en laissant derrière lui une forte rumeur d’avoir refusé de partager la manne issue de l’album avec ses camarades de groupe. Vrai ou faux ? L’artiste, sur le plateau de Faha faha ce 12 juin 2021, a parlé sans faux fuyant : ‘’ ce qui est bien, les parents du campus sont tous présents, tous vivants et on se voit tous, on est en de très très bons termes…’’ a-t-il déclaré à l’entame de son propos.

Lire aussi : TB Joshua : Un mystique ghanéen révèle l’avoir tué dans un combat spirituel (+vidéo)

Toutefois, révèlera-t-il, le succès montant, certaines personnes ont poussé ses amis du groupe, à chanter également pour se faire de la visibilité. Il leur a alors conseillé de réaliser leur propre cassette, d’où la naissance du groupe, ‘’les parents king du zouglou’’. Pour le reste, Didier Bilé s’est inscrit en faux car, a-t-il dit, ‘’ ils sont vivants, ils peuvent témoigner, il y avait même des contrats qui étaient signés entre eux et moi mais je ne m’occupais même pas de ce pourcentage de contrat-là, on partageait équitablement cet argent-là…’’. Une mise au point qui intervient presque 25 ans après la polémique.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI