Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Adjamé : L’apprenti gbaka bloque sa main, le policier le faire arrêter

Alors que Ouattara Moussa était en pleine circulation avec son patron, leur véhicule est sifflé par un agent de police. Sergent T. Jean en la personne, a eu une altercation avec Ouattara Moussa, l’apprenti gbaka, lors du contrôle des pièces du véhicule. Pour lui avoir manqué de respect, l’agent de sécurité a fait arrêter le ”balanceur” de 33 ans.

Jugé pour violences ou voie de fait et outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, Moussa est revenu sur les faits après la question du juge : « Reconnaissez-vous les faits qui vous sont reprochés ? » Interroge le juge.

Lire aussi : Télévision: Nash au Djassa… pour vendre des chaussures

« Non, Monsieur le président. Je n’ai rien fait. Le policier est plus âgé que moi, je ne peux rien faire contre lui. Il m’a giflé une première fois, une deuxième fois. Mais la troisième fois, j’ai calé », explique le ”balanceur”. « Et donc c’est ton caler qui lui a fait mal et qu’il t’a envoyé ici ? » Réplique le juge avant de poursuivre.

« Ton dernier mot, » demande-t-il à Ouattara Moussa. « Je demande pardon », répond l’apprenti gbaka. Un délit, c’est un délit. Moussa a été déclaré coupable et condamné à un mois d’emprisonnement assorti de 100.000 F CFA d’amende. Qui sait, peut-être que si Moussa laissait le flic lui casser une dent, celui-ci ne le ferait pas arrêter.

Yolande K.

Share, , Google Plus, Pinterest,