Affaire des diplomates malades: Donald Trump accuse Cuba

Donald Trump accuse Cuba d’être à l’origine de mystérieuses attaques qui ont rendu malades une vingtaine d’employés de l’ambassade américaine à la Havane. L’affaire avait été révélée en août dernier. Vingt et un employés de l’ambassade des Etats-Unis à La Havane étaient atteints depuis la fin de l’année dernière par un mal mystérieux : maux de tête, nausées, vertiges, problèmes de sommeil et étourdissement. La moitié du personnel diplomatique de son ambassade a été rapatriée.

Avec notre correspondante à WashingtonAnne Corpet

media
Le président américain Donald Trump lors d’une conférence de presse, devant la Maison Blanche, à Washington, le 16 octobre 2017.

L’administration à Washington avait pris soin de ne pas désigner les autorités cubaines comme les responsables directes du mal qui a mystérieusement frappé les diplomates américains en poste à La Havane. 

La décision d’évacuer la moitié du personnel de l’ambassade avait été prise fin septembre pour protéger la santé des Américains concernés. Mais dans son communiqué le département d’Etat rappelait  « nous ne connaissons ni les origines ni le mode opératoire de ces attaques ». Cette fois, le président américain accuse directement les Cubains. Donald Trump.

« Je crois que Cuba est responsable, oui je le crois. Comme vous savez, ce sont des attaques très inhabituelles. Mais oui je pense que Cuba en est responsable » a déclaré le président Donald Trump ce lundi. 

Le rapprochement historique entre Cuba et les Etats-Unis effectué sous l’administration Obama avait été qualifié de choix terrible et mal avisé par Donald Trump. Avec cette nouvelle déclaration, le président américain risque d’envenimer un climat déjà tendu entre les deux pays. La Maison Blanche n’a pourtant communiqué aucun élément nouveau pour accréditer les accusations portées contre le régime cubain.

Rfi.fr