Affaire Fillon : le député Thierry Benoît, chargé du volet agricole du programme de François Fillon, l’appelle à renoncer

L’ancien juppéiste, Thierry Benoît, récemment recruté dans l’équipe du candidat François Fillon, en charge des questions agricoles, appelle ce dernier à renoncer à la présidence de la République selon les informations de France Bleu Armorique.

Le député UDI d’Ille-et-Vilaine Thierry Benoît, engagé la semaine dernière pour participer à la rédaction des propositions sur l’agriculture du candidat de la droite et du centre, appelle ce vendredi 3 février François Fillon à se retirer de la course à la présidentielle au profit d’Alain Juppé.

Le député UDI, Thierry Benoit, à l\'Assemblée nationale le 6 juilllet 2016.Le député UDI, Thierry Benoit, à l’Assemblée nationale le 6 juilllet 2016.

L’élu estime qu’ « a partir du moment où le vainqueur est empêché, c’est à celui arrivé second de se présenter, c’est-à-dire Alain Juppé » au micro de France Bleu Armorique.

Les affaires parasitent la campagne de la droite

Affaire Penelope Fillon, emploi de ses enfants : la campagne du candidat élu de la primaire de la droite et du centre est quelque peu plombée par les révélations de la presse.

« Lorsqu’on parle d’une échéance présidentielle, les enjeux sont trop importants pour avoir une campagne qui soit parasitée par une affaire qui prend chaque jour un petit peu plus de consistance, un petit peu plus d’épaisseur », a insisté Thierry Benoit.

Alain Juppé candidat naturel pour l’élu 

Lors de la primaire, Thierry Benoît était l’un des soutiens d’Alain Juppé. Il demande donc à François Fillon de renoncer à se présenter à la présidentielle au profit du maire de Bordeaux. « À partir du moment où le vainqueur est empêché, c’est à celui arrivé second de se présenter, c’est-à-dire Alain Juppé », estime-t-il.

Selon lui, vu qu’il y a « deux finalistes, à partir du moment où le premier est empêché, il faut porter le regard vers l’autre finaliste de la primaire c’est-à-dire M. Juppé ».

Thierry Benoit : « À partir du moment où le vainqueur est empêché, c’est à celui arrivé second de se présenter, c’est-à-dire Alain Juppé »
avatar

franceinfoRadio France