Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Affaire Klass’C : voici la réaction de Charles Kougnon, le patron des salons (afrikipresse.fr)

Charles Kougnon, le promoteur des Salons Klass’ C, a indiqué que l’affaire était plus profonde que ce que l’opinion pourrait imaginer. Il se demande également pourquoi le ministre Mamadou Touré a divulgué cette affaire qui, dit-il, est pourtant devant les Tribunaux.

» Nous allons réagir, mes avocats et moi et contredire tout ce qu’il a avancé. Car le problème est plus profond que ça. La sortie de Monsieur Touré n’est pas responsable… », a réagi en exclusivité, le samedi 9 juillet 2022, à Afrikipresse, Charles Kougnon, le responsable des Salons de coiffure Klass’ C. Il répondait ainsi au ministre Touré Mamadou qui a déclaré sur un plateau de télé que ce dernier avait reçu un prêt de 700 millions Fcfa qu’il refuse de rembourser.

Lire aussi : Dossier – Les pays africains où la prostitution est légale

Charles Kougnon dénonce la réaction du ministre Mamadou Tourė

Joint par téléphone dans la matinée du samedi 9 juillet 2022, le patron des salons de coiffure mis en cause a fait la réaction suivante : « Sur conseil de mes avocats, j’ai décidé de me taire mais il aura un droit de réponse que nous sommes en train de préparer. Nous allons réagir et contredire tout ce qu’il a avancé. Le problème est plus profond que ça.

La sortie de M. Touré me jette à la vindicte populaire et sur les réseaux sociaux, on me traite de tout. Ce n’est pas parce que je ne peux pas réagir. Moi, je ne n’ai pas attendu le Ministère de la promotion des jeunes pour ouvrir mon salon. J’ai ouvert mes premiers salons en 2016 et en 2018, je suis allé au Canada où j’ai fait un MBA. J’ai eu des propositions de boulots, mais je les ai tous déclinées. Depuis le Canada, je gérais mon business. Tout le monde se coiffe chez moi, des ministres, de simples travailleurs, des étudiants…

Lire aussi : Sénégal – Un élève assassine sa petite amie de 15 ans après qu’elle lui ait annoncé sa grossesse…

Moi, je n’ai pas de problème avec Monsieur Touré. Mais je ne comprends pas pourquoi il me cite, alors que je ne suis pas le seul à être en justice avec eux. Nous allons, mes avocats et moi, réagir. Lui qui est ministre chargé de la promotion des jeunes devrait plutôt protéger les jeunes, et c’est lui qui me jette en pâture.LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI