Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Affaire Malicka : le Parquet du TPI de Douala-Bonanjo « multiplie des manœuvres » pour protéger Camus Mimb (actucameroun.com)

Dans un communiqué de presse signé le 1er juillet 2021,  le collectif d’avocat qui défend la jeune Malicka annonce que la date d’audience, dont la fixation est prérogative du parquet, n’a pas été communiquée comme le prévoient les textes en la matière.

Après la diffusion sur les réseaux sociaux de la sextape tournée dans le bureau du journaliste Martin Camus Mimb, un collectif d’avocats baptisé Universal Lawyers for Human Rights Defense (ULHRD) s’est constitué pour défendre la jeune Malicka Bayemi.

Lire aussi : Makosso réagit à la plainte déposée à Paris contre lui par Nicky Menga: ‘’… je vais la faire accoucher de gré ou de force’’

Conduit par Me Dominique Fousse, le collectif aurait même déposé il y a plus d’une semaine au palais de justice une citation directe contre Martin Camus Mimb et Wilfried Eteki. Dans un communiqué de presse signé le 1er juillet 2021,  le collectif accuse le Parquet  du Tribunal de première instance de Douala-Bonanjo de multiplier depuis une semaine des manœuvres pour fragiliser le recours introduit pour le compte de Malicka Bayemi.

« La date d’audience, dont la fixation est prérogative du parquet n’a pas été communiquée comme le prévoient les textes en la matière », dénoncent les membres du collectif.

VOUS AIMEREZ AUSSI