Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Affaire Porty Porta..Makosso envoie une réponse cinglante à ses détracteurs

A la suite de l’affaire Dubaï Porty Porta qui indexe plusieurs influenceuses africaines comme sujettes à des rituels de zoophilie et de scatophilie (consommation d’excréments humains), le général Makosso, acteur des réseaux sociaux, avait révélé les pays concernés par ces déviances immorales. Au nombre de ces pays, le Burkina Faso de Rama la slameuse.

Lire aussi : Côte d’ivoire – En règles, elle refuse de coucher avec son copain , il la tue

Pour cette artiste, tout le monde pouvait être cité sauf les filles burkinabè qui seraient, selon elle, porteuses de meilleures valeurs. Elle avait donc lancé un ultimatum afin que le général Makosso dévoile les preuves de ce que des burkinabè seraient concernées par le porty porta gate.

L’homme a donné une suite à la requête de l’artiste mais de façon indirecte :

Lire aussi : En plein marché, elle refuse la demande en mariage de son petit ami et l’humilie (vidéo)

‘’…j’ai pris un engagement devant vous, celui de ne pas retourner dans les clashes, même si dans ce domaine, je suis encore le meilleur…donc la question qui est de citer les noms vient faire quoi dans un débat où tous savons que le phénomène existe ?…on combat ces filles ou ce phénomène ? Mon combat n’est pas contre un individu mais contre une mafia bien organisée qui utilise nos filles…’’.

On l’aura compris ; le général Makosso tient vraiment à sa promesse d’éviter les clashes et autres débordements sur la toile.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI