Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Affaire Porty Porta/ : un mouvement de la société civile Togolaise aux trousses du général Makosso

L’affaire Porty Porta n’a pas encore fini de défrayer la chronique dans les pays ouest africains. Après le Burkina Faso où Rama la Slameuse avait exigé du général Camille Makosso qu’il publie la liste des filles du pays des hommes intègres ayant participé à la soupe porty porta de Dubai, la polémique a franchi quelques kilomètres pour atterrir du côté du Togo.

Lire aussi : Zodwa Wabantu, la danseuse sans sous-vêtements ne prestera pas au Malawi

Et c’est toujours le même donneur d’alerte, le pasteur et influenceur Camille Makosso qui est au centre de la controverse. En effet, l’homme de Dieu qui se trouve actuellement au Togo dans le cadre de ses activités pastorales a été l’objet d’une plainte de la part du Mouvement Martin Luther KING, une organisation de la société civile qui a, elle aussi, exigé la diffusion de la liste des supposées 26 togolaises concernées par le porty porta de Dubaï.

Lire aussi : People – Top 10 des plus belles filles des présidents africains

C’est à travers une plainte contre le père de la marmaille que le MMLK s’est fait entendre, espérant que durant son séjour sur le sol togolais, le général Makosso puisse éclairer la lanterne du peuple togolais. L’influenceur va-t-il satisfaire la curiosité des togolais ? Rien n’est moins sûr car déjà, il n’avait pu livrer de noms du côté du Burkina Faso.

Lire aussi : Nigéria : Des individus armées pénètrent dans une église et tuent une cinquantaine de fidèles

Pour les dirigeants de ce mouvement, ce serait une diffamation contre le peuple togolais s’il n’arrive pas à prouver ses allégations. Rappelons qu’à l’éclatement de la crise, le général Makosso avait été le premier ou le seul influenceur à avoir indiqué une longue liste des pays africains où les filles s’adonnaient à ce phénomène de Dubaï Porty Pota. Les jours à venir nous situeront.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI