Afghanistan: attaque terroriste à l’ambassade d’Irak à Kaboul

Un kamikaze s’est fait exploser devant l’entrée de l’ambassade d’Irak dans le centre-ville de Kaboul lundi matin, et au moins deux autres assaillants seraient parvenus à entrer à l’intérieur de l’enceinte diplomatique. L’attaque, revendiquée par l’Etat islamique, est toujours en cours.

Avec agences et notre correspondante à Kaboul,  Sonia Ghezali

media
Les forces de sécurité afghanes ont encerclé l’ambassade d’Irak à Kaboul et font ace à au moins deux assaillants.

Les premières détonations ont été entendues par des habitants, voisins de l’ambassade d’Irak à Kaboul peu après 11h locales (6h30 TU): au moins quatre explosions, des tirs d’armes à feu et des grenades, ont été entendus ont précisé plusieurs riverains à l’AFP.

Selon les dernières informations, l’attaque a commencé par l’explosion d’un kamikaze à l’entrée de l’enceinte diplomatique et au moins deux assaillants seraient parvenus à entrer à l’intérieur. Des échanges de coups de feu entre les forces irakiennes et les assaillants ont été constatés au moment où la zone était encerclée par les forces de sécurité. 

« Les civils riverains sont en train d’être évacués », a indiqué un responsable des forces irakiennes, et les bâtiments autour ont été évacués. Cinq hommes armés seraient impliqués selon une source sécuritaire de l’agence Reuters.

C’est la première fois que l’ambassade d’Irak est attaquée à Kaboul, et l’organisation Etat islamique a revendiqué l’attaque par le biais de son organe de propagande. L’hypothèse d’une vengeance, deux jours après une conférence de presse de l’ambassadeur irakien qui se félicitait de la victoire contre le groupe jihadiste à Mossoul, n’est pas à exclure.

Rfi.fr