Afghanistan : les civils fuient Kunduz en proie aux talibans

Près de 10 000 civils ont déjà fui selon l’ONU, afin d’échapper aux combats, au quatrième jour de l’offensive talibane dans le nord du pays.
Au quatrième jour de l’offensive talibane sur Kunduz (nord), des familles entières continuent de fuir la ville livrée au chaos. Par dizaines, ils sont arrivés encore jeudi à Kaboul, après un voyage payé au prix fort à bord de taxis asphyxiés par le nombre de passagers : celui d’Abdullah, qui l’a acheminé jusqu’à Kaboul avec femme, enfants, soeurs et parents, en transportait huit, pour lesquels il a facturé environ 10 000 afghanis (plus de 150 dollars, le salaire mensuel d’un policier confirmé).