Afghanistan: nouvel attentat meurtrier contre la communauté hazara à Kaboul

Plus de 30 morts et une quarantaine de blessés à Kaboul en Afghanistan, c’est le bilan encore provisoire de cette attaque qui a eu lieu dans un quartier chiite de la minorité Hazara tôt ce matin. Cet attentat, revendiqué par les talibans, intervient un an jour pour jour après l’attentat suicide perpétré contre une manifestation pacifique de la communauté chiite revendiqué par l’organisation Etat islamique en Afghanistan et qui avait fait 84 morts et plus de 300 blessés.

avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali

media
Les équipes médicales et scientifiques sont à pied d’oeuvre sur le site de l’attentat à la voiture piégée qui a
tué une vingtaine de personnes près de la résidence d’un leader de la communauté hazara de Kaboul, le 24 juillet 2017.

Une épaisse fumée dans le ciel, des morceaux de tôle arrachés calcinés sur les trottoirs… Les premières photos des minutes qui suivent l’attentat sont postées sur les réseaux sociaux par des témoins. Il est un peu moins de 7h, heure locale, quand une voiture explose au premier barrage tenu par des gardes armés de la résidence de Mohamad Mohaqeq.

Ce chef d’un parti politique est aussi l’adjoint du chef de l’exécutif Abdullah Abdullah et une grande figure publique de la communauté chiite hazara. Sa résidence se trouve dans un quartier essentiellement habité par cette minorité religieuse qui défilait il y a un an dans la capitale contre le tracé d’une ligne à haute tension qui contournait ses terres dans le centre de l’Afghanistan. Le cortège avait été frappé par l’organisation Etat islamique qui signait là son premier attentat au coeur de Kaboul.

Depuis, le groupe terroriste ne cesse de viser la communauté hazara dans des attaques ciblées contre ses mosquées. La minorité religieuse avait prévu de manifester ce lundi en mémoire des victimes de la manifestation du 23 juillet 2016. Elle y a renoncé sous la pression de la présidence afghane qui met en avant le risque élevé d’attentat.

Rfi.fr