Allemagne: Gadheim, nouveau centre géographique de l’UE après le Brexit

Un minuscule village allemand va devenir le nouveau centre géographique de l’Europe si les négociations sur le Brexit aboutissent à la sortie du Royaume-Uni après le 29 mars 2019. Selon les calculs savants de l’Institut géographique national, la commune de Gadheim, en Bavière, sera bientôt le nombril de l’Union européenne, à la grande joie de ses 89 habitants.

media
Le centre-ville de Gadheim, le nouveau nombril de l’Union européenne après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. 

Karin Kessler attend avec impatience le Brexit pour une seule raison : cette agricultrice bavaroise va pouvoir planter le drapeau européen au milieu de son champ de colza. C’est à cet endroit précis que les géographes de l’Institut géographique national (IGN) ont établi le nouveau centre de l’UE.

Si les douze étoiles dorées sur fond azur flottent déjà sur la place de Gadheim, les habitants de ce petit village de 89 âmes, perdu au milieu des vignobles, se préparent à devenir le nombril de l’Europe à 27.

Le village étant trop petit pour avoir un maire, c’est l’édile d’une commune voisine, qui se fait le porte-parole de Gadheim. « Bien sûr, le Brexit est mauvais pour l’Europe, mais nous sommes fiers d’être le centre de l’UE », a confié Jürgen Götz au MainPost.

Il espère ainsi que le tourisme local en profitera. Gadheim va détrôner Westerngrund, autre village bavarois, devenu le centre géographique de l’Union européenne après l’entrée de la Croatie en 2013. Depuis, 6 000 personnes issues de 93 pays sont venues signer le livre d’or de la commune.

Gadheim espère conserver son nouveau statut de centre de l’Europe plus longtemps. Mais l’hypothèse d’une nouvelle sortie de l’UE inquiète les habitants, qui seront sans doute nombreux à tourner leurs regards vers la France dimanche prochain pour le second tour de la présidentielle.

Rfi.fr