Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Alliances interethniques : Un Yacouba et un Sénoufo bloquent l’inhumation de Madame Irié Lou Colette

Madame Irié Lou Colette, maillon essentiel du secteur du vivrier dans notre pays, a donné son âme à Dieu.

Son inhumation a donné lieu à une scène d’alliances interethniques entre les Yacouba, les Sénoufo et les Gouro. La défunte, rappelons-le, est d’ethnie Gouro. Ses alliés Yacouba et Sénoufo, présents à ses funérailles ont fait valoir leurs droits de  » patrons  » des Gouro.

Lire aussi : Show-biz/Cameroun : Lady Ponce et Longué Longué se réconcilient après 4 années de clashes (+vidéo)

 » Selon des sources familiales, un Sénoufo et un Yacouba, équipés de rameaux de palmier, ont pris en otage le caveau funéraire de feue Irié Lou Colette, au moment de l’inhumation.

Les Alliés expliquent leur blocus au prétexte que la famille éplorée ne les a pas informés, avant la mise en terre de leur défunte alliée.

La famille de notre regrettée Irié Lou Colette, versée dans le sens profond des alliances interethniques, a demandé pardon aux Alliés Yacouba et Senoufo, en payant l’amende symbolique requise à cet effet et imposée par ces derniers.

Lire aussi : Moqué à cause de sa coiffure de Lumumba, Serge Beynaud se rase la tête

Par la suite, les deux alliés ont accepté de lever leur blocus en enlevant les rameaux de palmiers qu’ils avaient placés à l’entrée du caveau.

C’est après la résolution de ce préalable d’alliance interethnique que notre maman Irié Lou Colette a été inhumée  », a rapporté le Gouro Alain Doh Bi sur un réseau social. C’est une belle preuve de la vitalité de nos traditions !

Dan Singault

Commentaires

Commentaires