Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Alpha Blondy charge les Chefs d’Etats de la CEDEAO : ‘’…c’est un aveu de votre impuissance…’’

Le Mali vit depuis 2012 un conflit armé à la suite d’une insurrection de groupes djihadistes et d’indépendantistes . Elle s’inscrit dans le contexte de la guerre du Sahel et des rébellions touarègues contre l’État malien.

L’intervention militaire française en 2013 dont les principaux objectifs étaient d’empêcher que l’État malien ne tombe entièrement aux mains des djihadistes liés à al-Qaïda, de sécuriser ses 6 000 ressortissants et de protéger ses intérêts économiques dans la région connait depuis ces derniers mois une impasse, les autorités maliennes soupçonnant la France d’avoir un agenda résolument engagé contre la souveraineté de leur pays.

Lire aussi : Ariel Sheney à propos de chouchou Salvador : ‘’… il m’a tourné le dos après la mort de DJ ARAFAT quand tout le monde me tirait dessus… »

Entre crises de confiance et guerres d’embuscades faisant d’énormes pertes en vies humaines de part et d’autre, des voix s’élèvent pour condamner la CEDEAO qui, dans la foulée, a adopté, dimanche 9 janvier, à Accra, des sanctions qualifiées par de nombreux observateurs de « très dures » contre le peuple malien. Au nombre de ces voix indignées, celle d’Alpha Blondy, la star mondiale du reggae. Dans une vidéo publiée le 11 janvier sur la toile, l’artiste n’a pas du tout ménagé les chefs d’Etats africains, membres de la CEDEAO qui étaient dans la capitale ghanéenne :

‘’…je voudrais ce soir prendre la parole pour m’indigner de la décision, des sanctions qui ont été prises contre le Mali et les maliens. Je voudrais m’adresser singulièrement à tous les présidents de la CEDEAO. Ces sanctions que vous avez adoptées contre le Mali est un aveu de votre impuissance. Les maliens n’ont pas être victimes de votre incapacité à trouver une solution aux problèmes djihadistes auxquels le Mali fait face…’’. Pour Jagger, l’attitude des chefs d’Etats de la CEDEAO est un deux poids, deux mesures, relativement au coup d’Etat contre l’ex président IBK (ndlr Ibrahim Boubakar Kéita) :

Lire aussi : À 44 Ans Et Célibataire, Elle Est Mère De 40 Enfants…

‘’…quand ils ont fait le coup d’état contre IBK, vous n’avez pas eu cette réaction aussi violente, aussi radicale, vous aurez du mal à faire comprendre aux gens que c’est la France qui vous a dicté cette attitude par rapport à son problème avec le Mali et Wagner…’’.

Que retenir ? Après cette envolée verbale teintée d’amertume, le père de ‘’Brigadier Sabari’’ a fait une proposition à la CEDEAO : ‘’…vous pouvez pas fermer toutes les frontières, les bloquer à la BECEAO…c’est pas juste, je vous demande de réviser vos copies, vous êtes nos responsables, ça vous coutait quoi, si vous vouliez vraiment aider le Mali, que les 14 pays donne 1000 soldats pour venir aider la junte militaire à venir se débarrasser des djihadistes ?…’’.

Lire aussi : [Vidéo] La mariée a demandé de soulever des poids lourds au gymnase pour prouver son amour à son mari (ghlinks.com.gh)

On l’aura compris ; dans ce cri de cœur de l’artiste, il soulève une problématique essentielle qui semble manquer à l’Afrique : la solidarité. 14.000 soldats de la CEDEAO n’auraient-ils pas pu venir à bout de la crise djihadiste, là où les sanctions réaliseront l’exploit d’asphyxier tout le monde ? Les couloirs de la diplomatie ont sûrement des secrets que l’opinion publique ignore.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI