Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

André Konan Sylver à Jimmy Danger : “Le chat noir est un viol”

Le comédien Jimmy Danger a, dans le Talk-show Faha Faha, avoué avoir eu une relation sexuelle avec sa cousine dans sa jeunesse. Cette gaffe d’adolescence communément appelée dans le jargon ivoirien ‘’chat noir’’ a été rappelée avec beaucoup d’humour empreint de désinvolture au point que certains téléspectateurs en ont été outrés :

‘’… Quand on était jeune, il y avait une cousine qui dormait avec nous au salon, nous avons fait le petit chat noir… Ça, tout le monde a eu à le faire avec sa cousine. Si tu ne l’as pas fait, c’est parce que tu n’as jamais dormi avec ta cousine. Quand j’ai commencé, elle a voulu m’attraper et crier, mais je l’ai maîtrisée…’’ a-t-il révélé.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : l’acteur Jimmy Danger avoue un viol sur une cousine (TV5)

Le temps est passé depuis lors parce qu’Ibo Laurent de son vrai nom n’est plus l’adolescent dont il raconte un pan de la vie d’avant. Toutefois, le récit de l’artiste n’a pas échappé au journaliste André Sylver Konan pour qui, le fait est grave et qu’il constitue un viol punissable par la loi. Il a répondu au comédien sur Facebook :

Lire aussi : Mysticisme : une séance d’exorcisme filmée au domicile du rappeur Maalhox

‘’… Je l’ai toujours dit, chat noir c’est un crime parce que c’est clairement un viol. De nombreux jeunes garçons en rigolent et Jimmy Danger est tombé dans ce piège de la banalisation de l’acte, mais pour les victimes, ce n’est pas de la rigolade. Certaines traînent ce traumatisme toute la vie. Je condamne ses propos, tout comme l’acte antérieur commis… Il faut que les jeunes gens le comprennent très bien : chat noir sur une cousine ou une servante, ce n’est pas de la rigolade, c’est un crime et vous pouvez prendre 20 ans…’’.

Ce recadrage du journaliste ne s’adresse plus dans le fond à Jimmy Danger mais les adolescents qui l’ont suivi devraient en prendre sérieusement de la graine car leurs victimes ne resteront pas toujours silencieuses pour couvrir leurs violeurs.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI