Angola : le ministre irakien du pétrole invite la Sonangol à reprendre l’exploitation du pétrole dans son pays

En Irak, la Sonangol, société d’Etat angolaise en charge des hydrocarbures, devrait bientôt reprendre l’exploitation de ses champs pétroliers d’Oavyarah et Najmah, tombés aux mains des djihadistes de l’Etat Islamique en 2014. Cette reprise interviendra à la faveur de la reprise récente du contrôle de la ville de Mossoul par les forces armées irakiennes.

Le ministre irakien du pétrole, Jabbar al-Luaibi (photo) a, en effet, adressé à la Sonangol une lettre rendue publique par la presse locale dans laquelle il exhorte la société à reprendre ses activités sur ces champs pétroliers.

Angola : le ministre irakien du pétrole invite la Sonangol à reprendre l’exploitation du pétrole dans son pays

Pour rappel, Mossoul est le dernier grand bastion des islamistes dans le pays. Les autres périmètres pétroliers appartenant à plusieurs compagnies ont été récupérés sauf neufs qui sont toujours en feu. Les djihadistes de l’Etat Islamique y ont mis le feu pour empêcher les forces gouvernementales de les localiser.

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour la compagnie qui rencontre de nombreuses difficultés financières depuis le début de la chute des prix du pétrole. Elle pourra s’appuyer sur les revenus tirés de l’exploitation de ces périmètres pour améliorer sa santé financière.

Olivier de Souza
Agence Ecofin