Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Après la mort de ses deux compagnons de groupe, Elvis Inspiration divine : ‘’…nous étions planifiés à quitter le monde tous les trois…’’

En 2006, un trio de jeunes gens se révèle aux ivoiriens par l’album ‘’sonda’’ dont le titre ‘’portable’’ aura un succès médiatique. Le groupe zouglou constitué de Gbata Mathieu (Elvis Inspiration), Gnaby Désiré (Blakys) et Loué Wilson Pierre (Rogea la vision) va connaitre en un laps de temps un drame car Blakys et Rogea La Vision mourront étrangement.

Lire aussi : Anzatta Ouattara, auteure des ‘’coups de la vie’’ : ‘’ il m’arrive de tricher, ça il faut le reconnaitre…’’

Resté seul et malgré la douleur de la perte de ses frères (ndlr ils étaient cousins), de mauvaises langues ont usé de raccourci pour traiter le désormais solitaire d’être à la base de la mort de ses compagnons. Qu’en était-il réellement ? L’ex-lead vocal du groupe, Elvis qui vient de remporter le Primud du Meilleur artiste Zouglou de l’année s’est prononcé à showbuzz sur ce drame :

‘’…la réponse appartient à Dieu…la vérité est bonne à dire, c’était un mouvement qui était planifié pour nous trois, nous trois nous étions planifiés à partir, quitter le monde…’’.

Lire aussi : EK/Peter 007 – C’est désormais la guerre ‘’… Peter je n’en veux plus jusqu’à ma mort… »….‘’ Même en rêve, je ne reviendrai jamais avec Emmanuelle Keïta…’’

Le zouglouman a certes parlé à demi mots de cette affaire mais point n’est besoin de comprendre qu’il évoque ainsi la sorcellerie dont le groupe serait victime. Comment s’en est-il tiré lui ? Selon Elvis, face à cette cascade de morts autour de lui, des voix lui auraient conseillé de se ‘’chercher’’ mais il a plutôt préféré la voie de Dieu :

‘’…je me suis cherché à l’église, j’ai dormi à l’église et après, c’est l’église Christianisme Céleste qui m’a reçu…si j’ai cette vie aujourd’hui, c’est par la grâce de Dieu sinon, nous tous on partait…’’. Le jeune zouglouman est donc un homme qui revient de loin ; on comprend aisément pourquoi il avait dédié son trophée à l’Eternel des Armées et à ses frères défunts.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI