Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Armes découvertes chez son directeur de protocoles : Soro guillaume explique…

Durant la mutinerie, on a annoncé photos et vidéo à l’appui, avoir découvert des armes de guerre chez le directeur du protocole du président de l’Assemblée nationale Souleymane Kamaraté, plus Soul II Soul. Voici la version officielle des services de Soro Guillaume.

« Depuis pratiquement dans l’après-midi d’hier lundi 15 mai 2017, il nous est revenu de constater sur la toile que des quidams, dans la mise en œuvre de leur sinistre besogne, ont pillé successivement les deux résidences de Bouaké du Directeur de Protocole du Président de l’Assemblée Nationale, M. Souleymane Kamaraté, appelé communément Soul to Soul. Alors que tous ses amis et proches s’indignaient face à cette honteuse manière d’agir encore en ce 21ème siècle, nous sommes cueillis par une autre information encore plus grave ; une importante quantité de caissons contenant des armes lourdes et de munitions aurait été retrouvées dans l’une des résidences du plus fidèle des collaborateurs de Guillaume Soro. Armes découvertes chez Soul To Soul ? Des photos sont brandies et publiées sur le net notamment sur le réseau social Facebook.

Lire aussi : Armes découvertes chez le directeur du protocole de Soro Guillaume : Voici la vidéo et les images

Cependant ce ne sont que des caissons vides qui ont été publiés. Dans la foulée, tous les amis, collaborateurs et proches de Soul II Soul, vu la gravité de cette autre cabale qui vise son mentor, lui ont adressé de mots de soutien et de réconfort. A la lumière des faits, ce sont des caissons qui auraient été dérobés dans la nuit du samedi à dimanche par les mutins à la poudrière de Bouaké et qui après les avoir vidés de leur contenu, sont venus les déposer au domicile de Soul II Soul où sa génitrice habite pour le culpabiliser. »Qu’on ne se méprenne, il y aura forcément des représailles car il y a eu mort d’homme » Car selon des témoins oculaires dans le voisinage immédiat, des hommes en cagoules et armées sont venues déverser ces caissons dans cette villa pendant que d’autres la pillaient. Par ailleurs, de source diplomatique, ces armes auraient dernièrement été acquises par l’armée ivoirienne et un stock convoyé à la poudrière de Bouaké.

Lire aussi : Mutinerie : Serges Kassy prend la défense de Soro Guillaume

Que sous-entend cette malheureuse trouvaille de ces militaires ? Les mutins ont pensé à l’après-mutinerie ; qu’on ne se méprenne, il y aura forcément des représailles car il y a eu mort d’homme. Et donc pour s’attirer une petite sympathie du pouvoir et pour minimiser les dégâts, il faut faire en sorte de trouver un gros bouc émissaire qui prendrait le coup à leur place. Ce bouc émissaire, c’est bien Guillaume Soro, On le soupçonnerait de cacher des armes depuis un certain temps. Donc l’occasion était toute trouvée à travers cette mutinerie pour faire d’une pierre deux coups , revendiquer les primes et faire descendre le digne fils de Lafopkokaha dans les abysses les plus profondes.

En créant donc ce sinistre scénario, les mutins pilleurs, bien instruits et bien téléguidés, veulent se faire passer pour les sauveurs de la République. A travers leur sale besogne plus que répréhensible, ils auraient permis une fois pour toute de démasquer le ‘’vrai’’ fossoyeur de la République qui n’est rien d’autre que Guillaume Soro. Vrai fossoyeur, mais ce dont ils n’ont pas tenu compte, c’est la maturité d’esprit des Ivoiriens. En ce 21ème siècle, ère du numérique et des nouvelles technologies, aucun ivoirien n’est dupe, les fils d’Houphouët-Boigny savent désormais lire entre les lignes.

Lire aussi : Mareshal Zongo : « Je viens de fumer de l’herbe pour la première fois dans ma vie »

Ils ont eu l’esprit de discernement à chaque fois qu’une cabale a été ourdie contre le chef du Parlement ivoirien, qui a placé d’ailleurs la Législature 2017 – 2020 sous le sceau du Pardon, de la Réconciliation et de la Paix. Que tous s’inscrivent dans cette vision du PAN Guillaume Soro. Mieux, pendant que les uns et les autres s’égosillaient sur la toile et dans les cafés sur cette scabreuse histoire à dormir debout, Guillaume Soro, lui, affiche un calme olympien. Il aurait répondu ceci, bien gentiment sur Twitter à une internaute qui souhaiterait qu’il la rassure sur les tirs dans les casernes à Abidjan et à Bouaké :« Quand c’est dur d’avancer seuls les durs avancent. Le dialogue triomphera. La paix triomphera ».

Dimanche dernier, il recevait à déjeuner les ambassadeurs et les diplomates africains accrédités en Côte d’Ivoire. A cette occasion, en homme d’Etat averti, il a indiqué ceci à ses hôtes : « Nous sommes animés par un seul but, la Paix et la Réconciliation. La crise que nous vivons est un épiphénomène qui passera très rapidement. » Comme tous les Ivoiriens épris de paix, le Président Alassane Ouattara qui a la pleine mesure du pouvoir saura en temps opportun faire le choix de la vérité sur cette puanteur, qui pour moi ne devrait même pas être prise en considération. En revanche, tous ceux qui se sont adonnés au pillage des domiciles de Kamaraté Souleymane et à d’autres actes répréhensibles devront être traduits devant les juridictions nationales pour répondre de leur acte. C’est ce qui doit se faire dans un pays de droit comme la Côte d’Ivoire. »

www.Guillaumesoro.ci

Share, , Google Plus, Pinterest,