Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Arrestation abusive : La chefferie de Moossou très fâchée avec Brassivoire

La société de brasserie Brassivoire a fait arrêter M. Aka Honoré, propriétaire du restaurant ‘‘Papillon’’, samedi dernier. Elle lui reprochait d’avoir déterré ses panneaux publicitaires posés dans son établissement. Celui-ci se défend en clamant n’avoir perçu aucun centime de Brassivoire, avec laquelle il dit n’avoir signé aucun contrat.

Lire aussi : Brasserie : Francis BATISTA et Julien ZAYRO aux commandes chez Solibra

Cette affaire qui est aux mains des autorités judiciaires, aurait pu être un fait divers banal. Mais seulement, beaucoup d’intérêts sont en jeu. Brassivoire qui croyait avoir réussi un grand coup de ‘‘brander’’ tout le tronçon Gonzagueville-Grand Bassam, se rend compte qu’il en est rien. ‘‘Le coup a été mal ficelé’’. Ses panneaux sont déterrés au profit de Solibra, son concurrent, qui était en embuscade. (Nous y reviendrons)
Considéré comme une innocente victime par les siens, M. Aka Honoré a reçu de nombreux soutiens.
Dès qu’elle a appris la nouvelle de son arrestation, la chefferie de Moossou a dépêché une délégation auprès de lui. Informés du mobile de cette interpellation de M. Aka Honoré, ses parents de Moossou ont vivement réagi. Nanan Bognini Jean Baptiste de la famille royale de Moossou, le chef des notables que nous avons rencontré à Moossou a jugé l’attitude de Brassivoire inadmissible.

Lire aussi : Il refuse les panneaux publicitaires, Brassivoire le fait arrêter

‘‘Aka honoré est notre fils. C’est un homme correct et honnête. Il n’a jamais été l’objet de mauvais témoignages. Il était membre de l’équipe de l’avion du Président Houphouët qui l’a même décoré. C’est un militaire à la retraite, c’est inadmissible de l’arrêter pour une affaire de panneaux. En plus, il n’a signé aucun engagement ni perçu de l’argent pour cela. Les gens de Brassivoire là, s’ils ont mal traité leur affaire-là, qu’ils ne tiennent pas Aka Honoré pour responsable. Si Solibra semble obtenir les faveurs de Honoré et de plusieurs autres c’est certainement dû à la qualité de leurs démarches, qui est plus respectueuses et plus professionnelles.

Lire aussi : Caravane Bock : La bockette la nouvelle star de SOLIBRA

Pour notre part, nous sommes très outrés par cette attitude de Brassivoire. Aka Honoré est notre fils, nous allons engager tous les juristes du royaume de Moossou pour le soutenir, peu importe où cette affaire ira.’’ A déclaré Nanan Bognini Jean Baptiste, au nom de la chefferie de Moossou, dans une volée de colère.
Affaire à suivre.

2A

Share, , Google Plus, Pinterest,