Attaque à Londres: à Birmingham, inquiétude et consternation

Perquisitions et arrestations dans le courant de la nuit à Birmingham, après l’attaque de Londres qui a fait trois morts et plusieurs blessés. Plusieurs opérations de police simultanées se sont déroulées dans la deuxième ville du pays. Reportage dans le quartier qui abrite l’une des résidences perquisitionnées.

Avec notre envoyé spécial à BirminghamDaniel Vallot

media
La rue dans laquelle une résidence a été perquisitionnée dans le courant de la nuit suite à l’attaque de Londres. 

Il s’agit d’une maison modeste de deux étages, en brique rouges, avec un restaurant au rez-de-chaussée. C’est là que la police est intervenue en plein nuit, bloquant tous les accès aux quartiers. Une opération qui se serait soldée par l’arrestation de trois personnes selon la presse locale. C’est la location du véhicule utilisé dans l’attaque de Londres qui aurait permis de localiser cette adresse, le véhicule ayant été loué dans la région de Birmingham.

Lucas, 23 ans, habite dans le quartier, il se trouvait chez lui au moment de l’opération : « la police est venue, elle a bloquée les rues. Elle a bloquée cette rue là-bas, et cette rue là également. Elle ne laissait passer personne, ni les voitures, ni les piétons. Je suis choqué et effrayé… Je passe par ici tous les jours, ma petite amie également et on ne peut pas s’empêcher de penser qu’il aurait pu s’en prendre à nous. On ne sait pas ce que ces gens ont dans la tête. Ils s’en prennent à des personnes innocentes qui n’ont rien fait. Donc oui c’est assez effrayant… »

La piste d’un attentat islamiste inquiète également beaucoup à Birmingham, car la ville est considérée comme l’un des fiefs de l’islamisme en Grande-Bretagne. L’un des auteurs du terrible attentat de 2005 dans le métro de Londres, qui avait fait plus de 50 victimes, était originaire de Birmingham. Et plus récemment Mohamed Abrini, impliqué dans les attentats de Paris et de Bruxelles, avait résidé lui aussi dans cette ville.

Rfi.fr