Attaque de Londres: Theresa May préconise de revoir la stratégie anti-terroriste

Theresa May a préconisé dimanche de revoir la stratégie contre le terrorisme après l’attaque qui a fait sept morts et 48 blessés samedi soir dans le centre de Londres, le troisième attentat visant le Royaume-Uni en moins de trois mois. La Première ministre a prôné une lutte de tous les instants et sur tous les fronts contre l’extrémisme islamiste.

media
La Première ministre britannique Theresa May devant le 10 Downing Street à Londres le 4 juin 2017.

« Le moment est venu de dire: trop, c’est trop », a déclaré la Première ministre britannique au cours d’une allocution télévisée. « Nous ne pouvons pas et ne devons pas prétendre que les choses peuvent continuer ainsi (…) Nous sommes persuadés d’avoir affaire à un nouveau type de menace », affirme Theresa May.

Elle propose quatre domaines dans lesquels des changements doivent être mis en oeuvre. D’abord, la lutte contre le mal, dit-elle, ne pourra être remportée qu’avec des opérations militaires.

Deuxième point, il faut mettre en place de nouvelles réglementations pour réduire l’espace d’expression des terroristes sur internet. La Première ministre britannique  précise : « Nous devons travailler avec les gouvernements démocratiques alliés pour conclure des accords internationaux sur la régulation du cyberespace ».

Troisièmement, il faut davantage de moyens pour identifier et éradiquer l’extrémisme au sein de la société britannique.

Enfin quatrième et dernier point, la stratégie de lutte anti-terroriste doit être améliorée à la lumière de l’évolution des menaces. La Première ministre a notamment évoqué la possibilité d’allonger les peines d’emprisonnement liées aux infractions liées au terrorisme, même dans le cas de délits mineurs.

Rfi.fr