Attaque du Louvre : le pronostic vital du suspect « n’est plus engagé »

L’assaillant de 29 ans pourrait être un Égyptien. Pour le moment, il n’est toujours pas en mesure de communiquer avec les enquêteurs. Il ne peut toujours pas être entendu par les enquêteurs mais l’état de santé de l’homme qui a attaqué vendredi 3 février à la machette quatre militaires au musée du Louvre « s’est amélioré ». Ce samedi, « son pronostic vital n’est plus engagé », a indiqué une source proche de l’enquête. Selon une source policière, l’assaillant « va beaucoup mieux ». « Il a été réveillé (samedi) matin après avoir été opéré » la veille à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris.

Les enquêteurs tentent toujours d'établir formellement l'identité de ce résidant des Émirats arabes unis, inconnu de la police. 
Les enquêteurs tentent toujours d’établir formellement l’identité de ce résidant des Émirats arabes unis, inconnu de la police. © Julien Mattia / NurPhoto/ Julien Mattia