Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Attaques racistes/Hassan Hayek brise le silence : ‘’…si on doit écouter certaines méchancetés, il y a longtemps qu’on aurait arrêté…’’

Le vagabond de la charité Hassan Hayek est aussi un activiste sur les réseaux sociaux et en tant que tel, il est également la cible (très souvent) de certains de ses homologues blogueurs. Clashes, polémiques et récemment, des attaques racistes de certains ivoiriens, notamment contre la communauté libanaise à laquelle il appartient.

Mais l’homme a la carapace dure et n’entend pas se laisser intimider par ces propos, surtout pour le bien de ceux qui ont besoin de l’action de ses bénévoles. Il a brisé le silence dans un direct il y a quelques jours :

Lire aussi : Ce qui se passe réellement entre Zota et dame Bleu Brigitte

‘’…vous sortez à chaque instant, va au Liban, va soigner au Liban, va faire-ci au Liban, va faire-ça au Liban, vous savez, vous ne parlez pas au nom des gens qui ont des problèmes…si on doit écouter réellement certaines méchancetés ou certaines attaques contre notre personne parce qu’on ne fait que du bien, on ne fait pas de mal, il y a longtemps qu’on aurait arrêter mais ce n’est pas moi le perdant, ni vous les perdants, ce sont ces personnes qu’on essaie d’aider au bord de la route qu’on essaie de soigner…’’.

Hassan Hayek a par-dessus tout exprimé son regret qu’on s’attaque à sa communauté qui n’est pas concernée par ses actions en Côte d’Ivoire ; en sus, il ne se souvient pas avoir un jour avoir brandi le drapeau libanais pour que son pays d’origine en tire un quelconque bénéfice.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI