Attentat de Kaboul: les autorités soupçonnent le réseau taliban Haqqani

Le bilan est lourd en Afghanistan après l’attaque perpétrée dans le quartier diplomatique de Kaboul, le mercredi 31 mai. Les autorités ont recensé 90 morts et 350 blessés. Un camion contenant 1,5 tonne d’explosifs a explosé à quelques pas de l’ambassade d’Allemagne et de France. Scènes de chaos dans toute la zone : des maisons détruites, des vitres soufflées à 2 km à la ronde, les bureaux de l’ambassade de France touchés ; mais il n’y a eu que quelques blessés légers dans les locaux diplomatiques français. Le camion a laissé un énorme cratère de 20 mètres de circonférence et de plusieurs mètres de profondeur.

Avec notre correspondante à KaboulSonia Ghezali

media
L’ambassade d’Allemagne a subi de nombreux dégâts après l’attentat perpétré à Kaboul, le 31 mai 2017. 

L’attentat n’a pas encore été revendiqué. Les soupçons se sont tout de suite portés sur les talibans parce que cette attaque intervient quelques semaines après le lancement de l’offensive de printemps par les talibans qui ont indiqué vouloir s’attaquer en priorité aux forces gouvernementales afghanes et aux forces étrangères.

Le mode opératoire ressemble fortement à celui que les insurgés utilisent lors des attentats qu’ils revendiquent, comme en novembre 2016 lors de l’attaque du consulat de Mazar-e-Charif dans le nord du pays. Un homme s’était fait exploser à bord d’une voiture à quelques mètres de l’entrée principale. Un cratère avait creusé la terre à cet endroit et avait provoqué d’énormes dégâts comparables à ceux que l’on a pu voir ici à Kaboul hier, près de l’ambassade d’Allemagne.

L’EI pourrait en être l’auteur

Plusieurs groupes d’insurgés, dont l’organisation Etat islamique, pourraient être à l’origine de cet attentat. Le groupe terroriste s’est implanté dans l’est de l’Afghanistan il y a 2 ans et a multiplié les attaques ces derniers mois. Ils ont par exemple revendiqué celle menée contre l’hôpital militaire de Kaboul en mars dernier faisant plus de 150 morts, ou encore l’attaque contre la RTA, la radio télévision publique afghane à Jalalabad dans l’est du pays il y a moins de deux semaines tuant 4 civils et 2 policiers.

Selon les services de renseignement afghans, le réseau Haqqani a coordonné cette attaque avec l’aide du Pakistan. Il s’agit d’un groupe d’insurgés proche des talibans et très actif dans le sud et l’est de l’Afghanistan. Les autorités afghanes qui avaient annoncé un match amical de cricket à venir l’ont finalement annulé hier soir.

Rfi.fr