Attentats de Bruxelles et Paris : un couple inculpé pour avoir aidé les frères El Bakraoui

Ces deux personnes, un homme et une femme, sont soupçonnées d’avoir fourni des faux papiers à Khalid El Bakraoui. Ce dernier a fourni une planque aux terroristes du 13 novembre 2015 et s’est fait exploser à Bruxelles le 22 mars 2016.

La justice belge a procédé à deux nouvelles inculpations dans l’enquête sur les attentats qui avaient fait 130 morts le 13 novembre 2015 à Paris, a annoncé ce jeudi le parquet fédéral belge.

Le couple aurait fourni à Khalid El Bakroui (ci-contre) des faux papiers.

Farid K. et Meryem E. B., interpellés mardi, «sont soupçonnés d’avoir fourni à Khalid El Bakraoui des faux documents utilisés lors de la préparation des attentats de Paris», a précisé le parquet fédéral. D’après le quotidien belge La Dernière Heure, le couple aurait également servi de «boîte aux lettres» aux frères El Bakraoui.

Il est incarcéré, elle est remise en liberté

Farid K. a été inculpé «du chef de participation aux activités d’un groupe terroriste et de faux et usage de faux en écriture», puis a été incarcéré, a précisé le communiqué. De son côté, «Meryem E. B. a été inculpée de faux et usage de faux en écriture et remise en liberté moyennant le respect de conditions», a-t-il ajouté.

Khalid El Bakraoui avait loué, sous un faux nom, l’appartement de Forest, près de Bruxelles, d’où Salah Abdeslam avait pris la fuite en mars avant de se faire arrêter trois jours plus tard. Il avait également loué l’appartement de Charleroi qui a servi de dernière planque aux auteurs des attentats de Paris.

Bakraoui s’était fait exploser à la station de métro Maelbeek lors des attentats de Bruxelles le 22 mars 2016. Ces attentats avaient fait 32 morts

leparisien.fr