Australie: une croissance insolente mais toujours plus d’inégalités

En Australie, le gouvernement conservateur a présenté ce mardi 9 mai son budget très attendu pour 2017-2018. Le pays devrait enregistrer cette année sa 26e année de croissance, soit la plus longue période pour un pays développé. Pendant un quart de siècle, le sous-sol australien a alimenté la croissance et l’industrialisation de la Chine et continue d’en profiter.

media
L’Australie profite encore pleinement aujourd’hui de la croissance en Asie. (Photo d’illustration)REUTERS/David Gray

En 2017, cap sur les infrastructures routières et ferroviaires pour relancer l’emploi et garantir les services. Une enveloppe de plusieurs milliards de dollars est annoncée : 8,5 milliards de dollars pour la construction d’une ligne de fret entre Melbourne et Brisbane et plus de 5 milliards pour la construction d’un second aéroport à Sydney.

Le budget prévoit également la construction de logements plus abordables. En effet, ces 20 dernières années, les prix de l’immobilier ont flambé de 250 %. Des terrains seront fournis, des réductions d’impôts sur l’épargne destinée à un premier achat immobilier, et les investissements étrangers dans ce secteur seront contrôlés, assure le gouvernement. Si le taux de chômage est inférieur à 6 %, un tiers des employés travaillent à temps partiel.

Enfin, les inégalités ne cessent de se creuser. En 10 ans, les riches sont devenus plus riches encore. En revanche, seul un quart des foyers les moins aisés ont vu leurs revenus augmenter. Pour financer ce budget, le gouvernement compte mettre les cinq banques les plus profitables du pays à contribution, en augmentant les prélèvements de 6 milliards de dollars supplémentaires sur quatre ans. Des taxes supplémentaires seront aussi imposées à ceux qui emploient des ressortissants étrangers.

Rfi.fr