Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Bock Festival 2019: La 11e édition de la fête de la bière a tenu toutes ses promesses

Et de 11 pour SOLIBRA ! La 11e édition de la fête de la bière, Bock Festival, a eu lieu sur quatre jours, du 5 au 8 décembre 2019, au stade de la BAE dans la commune de Yopougon. Cette fête populaire, qui est un grand rendez-vous annuel entre le leader de l’activité brassicole et ses clients et partenaires, a tenu toutes ses promesses.

Durant quatre jours, les amateurs de bonne bière ont convergé par milliers au stade de la BAE qui s’est avéré trop souvent exigu pour recevoir les festivaliers. Les longues files d’attente dehors donnaient une parfaite idée de l’engouement suscité par cette 11e édition de la Bock Festival.

« Moi, j’étais présent l’année passée. Pour rien au monde, je ne pouvais rater cette édition. Solibra nous rend vraiment heureux avec son concept », nous a confié O. Thierry, un festivalier venu de la commune voisine d’Attécoubé.

«  C’est la première fois que je participe à la fête. Mon ami m’a dit tellement de bien de cette la Bock Festival que j’ai tenu à être présente. Et je ne regrette pas du tout », a fait savoir, entre deux selfies, K. Thérèse, une festivalière résidant à Niangon. Sur le site, les places se négociaient âprement si bien que certains se servaient de casiers vides comme sièges de fortune.

De leur côté, les tenanciers de maquis, triés sur le volet, ont réalisé de bonnes affaires. Les différents espaces aménagés affichaient régulièrement complet.

               1- Jonathan, propriétaire du maquis Obv, est apparu très satisfait lorsqu’il a été interrogé dans la soirée du samedi 7 décembre. « Personnellement, je suis à ma deuxième édition. Je ne peux que remercier Solibra pour cette opportunité que l’entreprise nous offre de faire de très bonnes ventes », s’est ouvert A. Jonathan.

               2 – Prudence, également tenancière de maquis, était, quant à elle, à sa première participation. « Ce festival est vraiment le bienvenu. Je souhaite que ça continue», a énoncé S. Prudence dont le maquis se nomme « Chez Eva ». De nombreux autres maquis étaient installés sur le stade de la BAE : La source, Échangeur, Albatros, Nouvelle saison…

              3- Brou Konan, chef de division Bières, Vins et Alcomix, a expliqué que sur les 20.000 maquis fidèles, le géant de la boisson a dû choisir 11 en tenant compte de la capacité du site. M. Brou a rappelé l’objectif de la Bock Festival :

« c’est une fête qui vise à satisfaire nos clients, nos consommateurs et nos points de vente fidèles, qui vendent à 100 % nos produits. C’est une manière, pour nous, de les récompenser en fin d’année en les invitant sur cet espace ». Le chef de division Bières, Vins et Alcomix s’est félicité de l’exceptionnel enthousiasme autour de la Bock festival.

Il considère cette 11e édition comme celle de « la maturité ». « Nous sommes fiers de partager ces moments avec nos clients et partenaires. Eux aussi, peuvent être fiers des produits Solibra, qui sont des produits de qualité», a fait valoir M. Brou.

Pluie de stars

La fête de la bière, c’est certes un grand moment de dégustation des produits Solibra, mais c’est aussi un important

rendez-vous culturel. Cette année, comme pour les éditions précédentes, le leader de l’activité brassicole n’a pas lésiné sur les moyens dans sa volonté de permettre aux festivaliers de s’éclater.

De jeunes talents aux grosses pointures, des artistes étaient programmés tous les soirs. On pourrait citer les reggaemen Ismaël Isaac, Kajeem ; les groupes zouglou Magic Diesel, Revolution, Les leaders ; les humoristes Joël, Bony la merveille ; ou encore les artistes coupé décalé, Serge Beynaud, Ariel Sheney et Safarel Obiang. La star de la chanson congolaise, Innoss’B, avec son titre en vogue « Yo pe », a contribué à égayer le public. Idem pour Robinio, autre artiste congolais.

C’est très souvent que le public reprenait en chœur les titres de la pléiade d’artistes. Le mercure montait toutes les fois qu’une de ces grosses pointures était annoncée ou lorsque Mulukuku Dj, aux platines, jouait des sons du défunt roi du coupé décalé, Arafat Dj. L’ambiance fut totale. Solibra, habitué aux grandes organisations, n’a rien laissé au hasard : agents de police, équipes de secours…Les fans de la bock se sont amusés en toute sécurité.

Rendez-vous est pris pour 2020 !

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,