Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Bombardement de Bouaké : le procès de trois pilotes s’ouvre à Paris – france24

Neuf soldats français de l’opération Licorne et un civil américain avaient été tués dans le bombardement du camp de Bouaké en Côte d’Ivoire le 6 novembre 2004. Un ancien mercenaire biélorusse et deux officiers ivoiriens sont jugés à partir de lundi à Paris dans cette affaire qui comporte encore de nombreuses zones d’ombre.

C’est un dossier nébuleux, encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Un ancien mercenaire biélorusse et deux officiers ivoiriens seront jugés par contumace à Paris à partir du lundi 29 mars pour le bombardement de Bouaké en 2004, à l’origine d’une crise inédite entre la France et la Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Une nigériane transforme des sachets d’eau en design de mode et horloge murale…

Début novembre 2004, le président ivoirien Laurent Gbagbo passe à l’offensive pour tenter de réunifier son pays, coupé en deux depuis deux ans et une tentative de coup d’État rebelle. Ses avions pilonnent les positions rebelles vers le Nord, sous l’œil inquiet des forces de paix françaises déployées depuis 2002 entre les deux camps pour éviter une guerre civile….LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,