Brésil: un baron de la drogue arrêté après 30 ans de cavale

Luiz Carlos da Rocha, dit «Tête blanche», l’un des plus importants responsables du trafic de cocaïne en Amérique du Sud, a été appréhendé dans l’ouest du Brésil. Il était en cavale depuis 30 ans.

 media
Des soldats de la police militaire en faction devant une prison au Brésil (image d’illustration).

Pour échapper à la police, Luiz Carlos da Rocha était prêt à tout. Il a d’abord changé de nom, se faisant désormais appeler Vitor Luiz de Moraes, et il s’était même fait refaire le visage par un chirurgien pour passer totalement incognito.

Sauf que la police a fini par le localiser et s’est finalement rendu compte que Da Rocha et De Moraes n’étaient en fait qu’une seule et même personne.

L’opération qui a permis son arrestation a mobilisé 150 agents de police. Elle a aussi permis d’arrêter le bras droit du trafiquant, et de saisir l’équivalent de 10 millions de dollars de biens. L’opération a été baptisée « Spectrum » en référence au caractère insaisissable de Da Rocha qui lui a permis d’échapper à la prison pendant trois décennies.

Réseau international 

« Tête Blanche » est accusé d’avoir dirigé un gigantesque réseau de production et de trafic de cocaïne. La drogue était produite en Bolivie, en Colombie et au Pérou avant d’être acheminée vers les Etats-Unis et l’Europe.

Son réseau lui aurait permis d’amasser plus de 100 millions de dollars de patrimoine personnel.

Rfi.fr