Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Brésil : Kalou crie son ras-le-bol

Le 9 juillet 2020, Salomon Kalou s’est engagé avec le club brésilien de Botafogo FC. Il était libre alors qu’il venait de quitter le Hertha Berlin. Mais le frère cadet de Bonaventure Kalou vit un cauchemar dans son club. En 25 matches, il n’a inscrit qu’un but. De plus, l’équipe est officiellement reléguée en deuxième division.

Dans un entretien au média anglais BBC, Kalounho qui s’est confié sur la descente au purgatoire des Fogo. Il affirme en effet que depuis son arrivée à Botafogo, il y a un peu plus de 5 mois et demi, il a connu six entraîneurs différents. Conséquence, il n’a pas joué comme il l’aurait souhaité.

Lire aussi : Le footballeur Willy Braciano est mort !

Kalou, 35 ans, arrivé en même temps que le Japonais Heisuke Honda, 34 ans, indique que le club a eu tort de se baser sur les joueurs vieillissants qu’ils sont. Il rappelle qu’ils ne sont pas le genre de joueurs qui vont dribbler tout le monde et marquer tous les buts. D’ailleurs, Honda a quitté le projet, car il était frustré par la situation.

Autres choses, Kalou dit avoir parfois fait face à des salaires payés tardivement. Mais il n’en fait pas un problème. Le joueur affirme ne pas avoir signé à Botafogo pour de l’argent. Il était d’ailleurs conscient que le club était en difficulté financière. Toutefois, selon lui, la planification du club n’a pas été bien pensée.

Aujourd’hui, l’avenir du champion d’Afrique 2015 à Botafogo est au centre de ses réflexions. Un départ n’est pas à écarter.

Joe Midelli

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires