Brésil: Lula entame sa campagne pour la présidentielle de 2018

La caravane Lula s’est mise en branle. L’ancien président a entamé, jeudi 17 août, une grande tournée politique dans la région Nordeste du Brésil pour tenter de redorer son blason après ses démêlés avec la justice. L’ancien président brésilien a été condamné pour corruption, mais il est aussi l’un des favoris pour la présidentielle de l’an prochain. Première étape de cette tournée : Salvador de Bahia.

Avec notre correspondant à Sao Paulo,  Martin Bernard

media
L’ex-président Lula, lors de la manifestation en sa faveur, à Sao Paulo, au Brésil, le jeudi 20 juillet 2017.R

« Le Brésil a besoin de Lula. Lula a besoin de nous ». Le message était on ne peut plus clair dans le grand stade de Salvador, construit pour la Coupe du monde de 2014, où les militants de gauche étaient venus ovationner leur chef de file. Lula veut relancer le débat politique et préparer sa cinquième candidature à la présidence.

« Je vais parcourir le pays pour découvrir aux côtés du peuple ce qui se passe dans le pays », a-t-il encore déclaré avant d’ajouter « un pays qui est soumis à un groupe de personnes qui n’ont jamais été capables de gouverner ». Après Salvador, Lula va sillonner le Nordeste, sa région natale qui constitue son véritable bastion politique, jusqu’à début septembre.

Toutefois, sa candidature dépend encore de la décision de la cour d’appel, à la suite de sa condamnation, en première instance, à une peine de 9 ans et demi de prison pour corruption dans l’affaire Petrobras, l’entreprise pétrolière publique. Lula fait également l’objet de 5 autres chefs d’inculpation, mais il reste toujours en tête des sondages à un peu plus d’un an des élections.

Rfi.fr