Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Bulgarie : le marché aux épouses, une culture réelle

Il y a une tradition bulgare qui dure plus de 100 ans maintenant, selon les anciens. Il s’agit du marché des épouses, une autre façon pour permettre aux jeunes filles Bulgares de se marier vite et vierges. Les kalaidjis, ce groupe ethnique de la Bulgarie, a initié cette tendance pour éviter que les filles se marient à des personnes de cultures différentes et surtout qu’elles soient vierges lorsqu’elles entreront au foyer.

Lire aussi : Yopougon : En plein concert de Yodé et Siro, un individu lâche du lacrymogène…

Cela leur permet d’augmenter les enchères, car une fille qui perd sa virginité n’a plus aucune valeur. Ce marché d’épouses se tient chaque année dans la ville de Stara Zagora où les Kalaidjis de diverses contrées se retrouvent pour « acheter » leurs futures épouses.

Pour cette occasion les parents font les boutiques pour leurs filles afin qu’elles soient vraiment les plus belles ce jour et attirer plus de regards. Ce sont des millions de francs que dépensent les prétendants pour obtenir, leurs futures épouses. A titre d’exemple, un marié Kalaidji a témoigné avoir dépensé 30000€ soit environ 20millions pour sa femme.

Lire aussi : un garçon physiquement semblable à un singe fait le buzz sur la toile.

Il faut noter que maintenant les choses ont évoluées, car si précédemment, la fille pouvait tomber dans les bras d’un inconnu, désormais avec la technologie, un rendez-vous peut être fixé au préalable avec son petit ami sur le lieu de la vente ou même la rencontre peut être arrangée!

Dylaurette YOUKOU

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires