Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Cameroun : du nouveau dans l’affaire des élèves qui se sont injectées du cube dans les fesses

Il y a quelques jours, une histoire a fait le tour des réseaux sociaux. Il s’agit de trois élèves dont l’âge est compris entre 14 et 18 ans. En effet, les jeunes demoiselles, dans la quête d’avoir des arrières à l’image d’Eudoxie Yao, ont décidé de s’injecter du cube dans les fesses.

Cette astuce leur a été livrée, selon elles, par une amie de classe. Une fois à la maison, les trois sœurs passent à l’acte en s’injectant avec la même seringue tour à tour le cube Maggie dissous dans l’eau.

Une action qui finira par les conduire aux soins intensifs. En effet, depuis le jeudi 15 décembre, leurs fesses ont commencé à pourrir après l’injection du produit. Pour ce faire, elles ont été transférées à l’hôpital de Bafia pour une opération chirurgicale.

Lire aussi : Billy Billy se confesse sur sa vie : ‘’…j’ai pensé au suicide…’’

A en croire le médecin traitant, « l’opération pour sauver les trois sœurs fut une réussite. On a fait des mises à plat avec évacuation de grande quantité de pus. En moyenne 500 CC, 500 ml pour chaque fesse pour chaque fille ».

« A ce jour, leur vie n’est pas en danger, mais elles nécessitent un suivi pour le post-opératoire et un accompagnement psycho-social », a-t-il indiqué.

Rappelons que les filles sont trois sœurs, dont deux sont élèves de ESF au Lycée Technique de Bafia Lambata et une en classe de 1ère A4 Espagnol au Lycée Classique de Bafia.

E.L.D

VOUS AIMEREZ AUSSI